image-10913873-Sculptures-c20ad.w640.png
Église du Prieuré
Lieu de culte ancien Pully
Il y a mille cinq cents ans déjà, les Mérovingiens avaient construit un modeste sanctuaire, tout en bois, sur les vestiges des thermes d’une villa romaine, à Pully, où des monnaies carolingiennes furent retrouvées. Aujourd’hui, il n’en reste aucune trace. Au IXe siècle, une seconde église tout en pierre, de style romain, fut édifiée à cette même place et dédiée à saint Maurice. Il subsiste de ce bâtiment les assises, la tour avec sa porte basse et cintrée, et les fondations de l’abside. Les documents manquent pour expliquer les transformations de ce bâtiment. Mais, une chose est sûre, un troisième lieu de culte fut bâti, de style gothique de la région parisienne. Il semblerait qu’il ait été dédié à saint Germain, évêque d’Auxerre mort en 448.
Les origines de l’église actuelle ne sont guère mieux connues: était-elle rattachée dès le début aux possessions de Payerne qui, du XIIe au XIVe siècle, augmentèrent considérablement à Pully au détriment de celles de Saint-Maurice? Des documents attestent que ce bâtiment transformé et en partie reconstruit au XVe siècle, existait déjà au XIVe siècle. Le gros œuvre de l’édifice du Prieuré remonterait, lui, au début du XVIe siècle.
Ce lieu de culte présenta longtemps un aspect fort modeste, jugé même à l’époque d’une assez sordide pauvreté. Le sol, en terre battue, n’était ni nivelé, ni pavé. L’ostensoir faisait même parfois défaut, ainsi que le bassin, l’encensoir et les candélabres.
Enfin, arriva le tournant de 1536, lorsque les Bernois envahirent le Pays de Vaud. Ils supprimèrent la messe catholique et imposèrent le culte réformé. Et se mirent simultanément à entretenir tant bien que mal l’église du Prieuré. Les dernières grandes transformations datent de 1922, année où la nef fut restaurée.
CAROLE MARKWALDER.

Texte: ArchéoLab.
Guy Clerc @  Images 
image-11070983-2013-c9f0f.png

 Conception le 1 avril  2021
PAGE 296