Le Mont Vully, situé dans le prolongement de la grande plaine du Seeland est là comme une perle déposée entre les 3 lacs de Morat, Neuchâtel et Bienne.

Déjà les Celtes et les Helvètes ont apprécié, il y a fort longtemps, le climat tempéré et le charme particulier de la contrée. Ils y ont laissé d'importantes traces archéologiques. De nos jours, le versant sud est occupé principalement par les 150 ha de vignoble orientés face au lac. Un sentier didactique à travers le vignoble vous permettra de comprendre les différentes étapes de "La terre au vin". Au nord et à l'est du Mont Vully les cultures maraîchères occupent les surfaces. 

De son sommet et du côté sud, on profite d'un coup d'oeil unique sur le lac de Morat et la région du district du Lac au premier plan, puis sur le Plateau, les Préalpes et enfin les Alpes majestueuses en toile de fond. Tandis qu'au nord, on aperçoit les lacs de Neuchâtel et Bienne et la chaîne du Jura. 

Plus loin, à l'embouchure de la Broye dans le lac de Neuchâtel, le décor naturel et protégé du Fanel offre un endroit tranquille et reposant pour le promeneur

Le Mont Vully exerce un attrait magique, en témoigne l’énergie particulière que l’on ressent sur cette chaîne de collines. Le vent semble entretenir un lien particulier avec la nature et les ravissants sentiers boisés tout droit sortis d’un conte. Sur le Mont Vully, de nombreux endroits mystiques sont à découvrir: un oppidum et son enceinte, érigé par les Helvètes celtes, des grottes troglodytes datant de la Première Guerre mondiale et de mystérieuses «pierres tournantes», des blocs erratiques qui, d’après la légende, tourneraient sur leur axe au cours de certaines périodes.


Guy Clerc @  Images 12 août 2018.

La fortification helvete du Mont Vully.
Oppidum celtique Au sommet du Mont Vully trône le Rempart des Helvètes, rappel de l’oppidum qui s’y trouvait au 1er siècle avant notre ère. D'importantes fouilles archéologiques ont permis de reconstruire à l'identique une partie de l'Oppidum celte. L'association Pro Vistiliaco vous invite à voyager dans le temps et l'espace à la recherche des mystères enfouis du Mont-Vully.
Guy Clerc @  Images 12 août 2018.

Pierre Agassiz​.
Ce fameux bloc erratique porte le nom de "Louis Agassiz", en hommage à un célèbre scientifique né à la cure à Môtier. Une légende répandue lui vaut également le nom de «La Pierre du Palet Roulant». (cliquez ici pour en savoir plus sur cette légende). Depuis le massif alpin de la Furka d'où il est originaire, ce bloc de gneiss a parcouru à la fin de l'époque glaciaire à dos de glacier toute la vallée du Rhône jusqu'au Léman, pour remonter ensuite en direction du nord vaudois jusqu'au Mont-Vully et s'y poser.
Guy Clerc @  Images 12 août 2018.

Sentier viticole.

Trois sentiers thématiques et didactiques balisés sillonnent les vignobles du Vully. Suivez les panneaux dédiés à la vigne et aux vins, et partez à la (re)découverte du plus petit vignoble de Suisse ! Quel chemin allez-vous choisir ?

Chemin "La Riviera" (5 km)
Ce sentier vous conduit de Sugiez à Môtier en passant par les vignobles surplombant Nant et Praz.

Chemin "Pinot Noir" (4 km) 
Ce sentier commence idéalement au débarcadère de Vallamand-Dessous. Il vous est proposé de monter jusqu'à l'église de Cotterd, de poursuivre en direction de Vallamand-Dessus, puis de redescendre jusqu'au lac.

Chemin "Chasselas" (5 km)
En suivant ce sentier, vous traverserez les villages de Constantine, Montmagny, Bellerive et Cotterd.

Variante : il est possible de relier les chemins "Pinot Noir" et "La Riviera" en suivant les sentiers balisés de randonnée pédestre. Distance : 4 km.

Plusieurs panneaux jalonnent les parcours. Venez les découvrir et vous informer sur l'histoire du vignoble, les différents cépages qui y sont cultivés, les travaux de la vigne et la production du précieux nectar dans la région. Toutes les stations offrent une vue magnifique qui invite à s'arrêter...

Ces sentiers sont accessibles gratuitement toute l'année.

Guy Clerc @  Images 12 août 2018.