image-10916003-LAUSANNE-6512b.w640.png
Saint-Ursanne.
Localité en Suisse
Description
Saint-Ursanne est une localité du Clos-du-Doubs et une ancienne commune suisse du canton du Jura, située dans le district de Porrentruy. Wikipédia
Altitude : 440 m

Code postal : 2882
Population permanente : 870 hab. (2010)
Canton : Jura
Commune : Clos du Doubs

image-11092268-03_09_2013_Vue_divers_de_ST_Ursanne_RAW_30780-c9f0f.JPG

PORTES HISTORIQUES DE LA CITÉ

A Saint-Ursanne, les saints sont incontournables. L’accès au cœur de la cité passe en effet par l’une des trois portes historiques: Saint-Pierre, Saint-Paul ou Saint-Jean.

En venant de la gare, et en arrivant donc par l’est, le visiteur passera la porte Saint-Pierre pour se retrouver aussitôt dans un autre monde. Construite en 1522 sur des soubassements plus anciens, cette porte a été surmontée d’un clocheton en 1665. L’horloge de plus de 300 ans est conservée à l’intérieur de la porte et il est possible de la voir.

A l’ouest de la collégiale se trouve la porte Saint-Paul, qui est mentionnée pour la première fois en 1296. Suite aux destructions causées par la guerre de Trente Ans, cette porte a été reconstruite en 1664 et est depuis lors célèbre pour son toit brisé à quatre pans très élevé.

Au sud, la porte Saint-Jean s’ouvre sur le pont sur le Doubs. Les fondations de cette porte remontent également à la fin du Moyen-Âge. Depuis sa reconstruction à la fin du XVIIe siècle, elle est flanquée à l’ouest d’une tourelle d’escalier, qui avait sans doute une fonction défensive.


Ancienne muraille.

Fortifications construites après l’incendie de 1403 englobant l’aire de l’ancien château de Saint-Ursanne, aujourd’hui disparu. Au bord du Doubs, les agrandissements des maisons ont intégrés les remparts. Mur à redents et tour de guet ronde du début du 15e siècle. Inaccessible.

Maison de la Fondation Béchaux-Schwartzlin

artzlinAncienne résidence des chanoines les plus riches de la cité, ce bâtiment a probablement été construit en 1578 par le chanoine Ursanne Desglans suite à l’incendie de la ville en 1558. La porte cochère en plein cintre et surmontée d’un fronton cintré brisé date de 1620. La richesse décorative atteste de l’importance de la maison pour l’histoire architecturale de Saint-Ursanne.

Maison des œuvres et ancien lavoir

La maison des œuvres et ancien archidiaconé est constituée de deux corps de bâtiments, l’un probablement de la fin du 15e siècle attenant au cloître et orné de fenêtres gothiques et d’une tourelle et le second bâtiment conservant une logette rectangulaire donnant sur la rue d’une exceptionnelle facture décorative. Dans la cour, l’ancien lavoir du 17e siècle conserve au rez-de-chaussée une halle ouve​​​​​​​rte.


Hôtel de ville

L’Hôtel de Ville.

L’Hôtel de Ville est bâti en 1406 à l’emplacement d’une maison de Bellelay, détruite lors de l’incendie de 1403. Au rez-de chaussée, halle couverte par quatre voûtes sur croisée d’ogives et qui servait autrefois de marché. Elégant garde-corps en fer forgé et portes du 18e siècle.


Enseignes .

Fenêtres.

Vue du Doubs.

Le Doubs.

Depuis sa source à Mouthe, le Doubs a pris résolument la direction du Rhin, vers le nord-est. Pourquoi donc après plus de 100 km de parcours patiemment creusé le long des plis de la chaîne du Jura, arrivée à St-Ursanne, cette rivière change de direction pour s’en aller rejoindre la Saône plus à l’ouest ? C’est à cause de l’anticlinal de la Caquerelle qui lui barre la route et a forcé les écoulements en direction de l’ouest ! Il s’agit d’une des rares structures plissées selon un axe nord-sud dans cette partie centrale de la chaîne du Jura. Cet anticlinal situé exactement à l’endroit où la chaîne du Jura présente sa plus forte courbure, doit son origine globale aux poussées asymétriques de la plaque tectonique africaine contre la plaque européenne, qui ont donné naissance aux Alpes et à la chaîne du Jura et occasionné leur forme en croissant. Plus localement, l’anticlinal de la Caquerelle a probablement été occasionné par une plus forte résistance aux plissements de la large vallée synclinale de Delémont, tapissée d’une épaisse couche de molasse, qui a coulissé vers le nord, alors que les terrains plus à l’ouest n’ont pas supporté la pression venue du sud-ouest et se sont plissés.
Parc du Doubs


Vue de la région de ST Ursanne.

Pont St-Jean ST Ursanne.
Pont en pierre à quatre arches construit en 1728
Collégiale ST Ursanne.
Cloître ST Ursanne.
Musée Lapidaire ST Ursanne.
Une basilique romano-gothique remarquable
Guy Clerc @ Images
TEXTES: Wikipédia.

Conception le 16 mars 2021.
Page 271