- 94 -
Musée et jardin  olympique.
Références  texte:
NDiegojack / Jacques.
Statues Quo​​​​​​​.

L'Elan, du sculpteur Nag Arnold.

A Lausanne, les promeneurs du Quai d'Ouchy connaissent bien "L'élan", une sculpture toute de dynamisme et d'harmonie qui invite le promeneur à traverser le Parc Olympique jusqu'au Musée Olympique. Cette sculpture est l'oeuvre de l'artiste tessinois Nag Arnoldi.
Nag Arnoldi a également réalisé, pour le compte du Comité International Olympique, une autre sculpture, un trophée en bronze intitulé "La porte olympique de l'an 2000". Celle-ci a été envoyée aux présidents des 199 Comités Nationaux Olympiques reconnus par le CIO, avec pour mandat de le remettre aux responsables de leurs gouvernements respectifs. Dans le cadre de cette opération, le Musée Olympique a consacré du 14 octobre 1999 au 19 mars 2000 une exposition à Nag Arnoldi, premier sculpteur suisse à y être représenté.
Diegojack / Jacques


Cinq athlètes tiennent le drapeau olympique à bout de bras… Cela se passe à Lausanne… Enfin… quand on parle de sculpture car il n'y a jamais eu de Jeux Olympiques dans la capitale vaudoise. Lausanne est cependant la ville hôte du Comité International Olympique, depuis 1915, quand Pierre de Coubertin a décidé, en pleine Première Guerre Mondiale, de déplacer le siège de l'organisation de Paris à Lausanne. Depuis 1993, la ville accueille également un musée olympique. Devant lui se dresse cette sculpture baptisée L'élan. C'est probablement un hasard si, en 1920, l'année où le drapeau olympique a été utilisé pour la première fois, une œuvre intitulée L'élan a reçu la médaille d'argent au Concours d'art des Jeux Olympiques, dans la catégorie peinture.
Sculpteur : Nag Arnoldi (Suisse, 1928-2017)
Année de la sculpture : 1994
OÙ VOIR LA SCULPTURE "L'ÉLAN" ?
Sur le Quai d'Ouchy, au niveau du Musée olympique (au numéro 1),
à Lausanne, en Suisse
Statues Quo
Guy Clerc @ Images 2019.