- 7 -

Références  texte:
​​​​​​​notreHistoire.ch


Monument aux Soldats.

ARTISTE: Casimir Reymond
DATE: 30 octobre 1921
ŒUVRE: Monument aux Soldats
TECHNIQUE: Une stèle en trois parties, deux femmes sont sculptées
MATERIAUX:   
CONTACT​​​​​​​

Oeuvre très sobre dûe au ciseau du sculpteur Casimir Reymond.

Monument élevé à la mémoire des soldats lausannois morts au service de la Patrie, au cours des années de mobilisation.

Le monument aux Soldats inauguré solennellement le 30 octobre 1921, en présence du syndic Paul Maillefer, fut installé dans un premier temps au pied du choeur de l'église Saint-François. Le monument qui s'y trouvait coincé entre les murs du temple et la voie d'accès orientale de la place, alors le théâtre d'un intense trafic sera démonté pour être replacé en juillet 1937 dans un cadre plus calme, sur la promenade de Montbenon, à l'ouest du Palais de Justice, près du Casino.

C'est une stèle en trois parties, deux femmes sont sculptées : à gauche, la Patrie les deux mains reposant sur l'écusson suisse appuyé contre elle ; à droite, la Douleur ou la Ville de Lausanne pleurant ses enfants morts. Entre les deux personnages est gravée cette dédicace : 1914-1918. Aux soldats lausannois morts pour le pays leurs concitoyens ont dédié ce monument afin qu'il porte le témoignage devant les âges de leur fidélité au devoir et perpétue l'exemple de leur sacrifice.

Dans le socle a été scellé l'état nominatif des nonante soldats. Un complément d'inscription sera porté à la suite de la Seconde Guerre mondiale, avec la mention :

1939-1945. Digne de leurs devanciers des soldats lausannois ont montré une identique fidélité pour le maintien de la patrie leurs concitoyens les associent ici à leur tour dans un même fervent souvenir.

Guy Clerc @ Images 2019.