Maillol, Aristide ; 1861 - 1944.
Marie.
Bronze, patine verte, fondu avant 1944, d'apès un plâtre de 1931.
158 x 57 x 44 cm.
Martigny (Suisse), Fondation Gianadda, Parc de Sculptures.

Aristide Maillol, né Aristide Bonaventure Jean Maillol1 le 8 décembre 1861 à Banyuls-sur-Mer (Pyrénées-Orientales)2 et mort le 27 septembre 1944 dans la même ville, est un peintre, graveur et sculpteur français.
Il commence une carrière d'artiste peintre et s'intéresse très tôt aux arts décoratifs (céramique et tapisserie), avant de se consacrer à la sculpture, vers l'âge de quarante ans.
Aristide Maillol fut l'un des sculpteurs les plus célèbres de son temps. Son œuvre, silencieuse, fondée sur des formes pleines élaborées à partir de l'étude du nu féminin, et simplifiées jusqu'à l'épure, représente une véritable révolution artistique, anticipant l'abstraction. Sa création a marqué le tournant entre le xixe et le xxe siècle. Elle a aussi inspiré nombre de grands artistes, dont Henry Moore, Hans Arp ou Henri Laurens et trouvé une résonance chez Pablo Picasso, Constantin Brancusi et Henri Matisse. L'œuvre de Maillol a suscité les éloges de grands écrivains, tels Octave Mirbeau et André Gide, ou encore les ouvrages d'éminents critiques d'art, tels Waldemar George et John Rewald.

 - A1 -
 Guy Clerc @ Images 02 2020.