Le concept
Du 23 novembre au 2 janvier prochains se déroulera la première édition du Festival Lausanne Lumières. Au cœur de la ville, pas moins de dix œuvres d’art seront installées. Chacune d’entre elles utilisera la lumière comme élément principal pour donner à la ville une atmosphère aussi contemporaine et novatrice que féerique pendant six semaines.
Sélectionnés à l’issue d’un concours, les dix lauréats proposeront des œuvres uniques et exposées aux yeux de tous. Il suffira à chacun de parcourir le fil rouge du festival pour découvrir tour à tour ces projets inédits. Le paysage de Lausanne sera ainsi remodelé puisque l’art investira ponts, escaliers, places et rues de la ville.
Initiative du City-Management et de la Ville de Lausanne, cette manifestation sublimera les animations organisées dans le cadre des Fêtes de fin d’année.
 1. Arches du Grand-Pont
2. Passerelle du Grand-Pont
3. Flon
4. Escaliers Bel-Air
5. Rue Saint-Laurent
6. Place de la Palud
7. Rue St-François
8. Place Benjamin Constant
9. Avenue Benjamin Constant
10. Fil Rouge
En Pointillés Flux Cocoon Lampounettes Rebond Urban Zoo Mapping 3D Poleen Lampyre
Les Lumitubes Flowers 2.0
Victor Vieillard Allegory
TILT
Pablo Martínez Díez Steve Bonny Amethys
Collectif Pitaya
ECAL/ Bastien Grischig MPA&Designers
Pierre Estève

image-11030087-Alain_Vos-16790.w640.png
Arches du Grand-Pont Victor Vieillard - France En Pointillé
Le Grand-Pont modifie radicalement l’aspect du front sud-ouest de la ville dont il dessine la limite. C’est un emblème historique de la révolution industrielle qui permet de traverser le cœur de Lausanne. Mais personne ne sait que le logo de la ville se cache entre les piles du pont depuis peu de temps. Une succession de 7 cercles de lumières suspendus entre les arches comme de grands pointillés, forment un trait, une liaison, en effet celle du pont.
Que Victor Vieillard intervienne dans l’espace urbain de manière pérenne ou éphémère, sa matière première est la lumière. L’homme et son environnement sont au centre de ses questionnements. Il souhaite par ses interventions in situ ; modifier, interroger, améliorer le quotidien. Parfois seul, mais de préférence en équipe pluridisciplinaire, ce jeune concepteur investit l’espace de manière poétique. Son atelier est à Lyon, mais il se déplace au gré des projets, de Bruxelles en 2008 pour le Festival Solstis, Genève en 2010 pour « Tree Free Hugs » au Jardin Anglais, et Marseille en 2011 pour « Entre-Temps » sur la façade de la salle de Spectacle Le Silo.


image-11030117-Catherine_Glassey-e4da3.w640.png
Passerelle du Grand Pont  Allegory - Suisse Flux Cocoon
Le Flon est un lieu de transit, c’est un Hub dans la ville, où les différents flux se rencontrent et les réseaux se connectent. Au point d’accroche entre la passerelle et le bâtiment des ascenseurs qui permet de faire la liaison avec la Place de l’Europe, les flux piétons horizontaux et verticaux se croisent. Si chaque flux était représenté par un fil, alors à cet endroit, on aurait un nœud. Flux Cocoon est la matérialisation de ce nœud en lumière rouge ; le rouge ayant été choisi car il est déjà omniprésent sur la passerelle.
Le nœud se traduit par une structure primaire en bois et câbles qui s’appuie sur le treillis de la passerelle existante et qui se contrevente en s’accrochant au bâtiment vertical. 1100m de LEDS Neon Flex sont ensuite déroulés autour de la structure et se croisent pour tisser un Cocoon lumineux qui définit un espace chaleureux à la sortie des ascenseurs et qui est visible des différents points de la ville.
Le projet est signé par Allegory, un bureau d’architecture et de design établi à Genève, co- fondé par Albert Schrurs et Léonard de Rham, après leurs études d’architecture à l’EPFL, et après avoir travaillé pour Shigeru Ban, spécialiste dans la conception de structures éphémères.

image-11030162-Claude_Tièche-d3d94.w640.png
TILT - France Titre Lampounettes
Version démesurée de la désormais classique mais indémodable lampe de bureau, la Lampounette s’installe comme un repère familier et apporte une note contemporaine et joviale au site qu’elle envahit. Elle éclaire de son faisceau coloré passants, façades et rues, comme autant de regards tournés vers différents points de vue. Les douces lumières colorées et la forme même de la structure, clin d’oeil à un objet familier et en même temps élément de mobilier urbain, transforment non seulement la vision de la place de façon ludique, mais aussi la manière d’appréhender ce lieu et de se l’approprier. Telle une tribu de lampes qui aurait pris vie, les Lampounettes invitent les visiteurs du Festival à s’arrêter un instant, les couvant à la nuit tombée de leur chaleureuse lumière et offrant ainsi un nouvel espace de convivialité dans la ville.
TILT conçoit et réalise des luminaires, propose des scénographies lumineuses pour des lieux culturels, des installations lumières pour des événements artistiques (Fête des Lumières de Lyon, Nuit Blanches, ...) ainsi que des mises en lumière pérennes pour des lieux privés ou institutionnels. TILT développe deux aspects fondamentaux de la création : la création de luminaires et la création d’univers lumineux à travers une mise en espace, leur adéquation au lieu. Ses créations peuvent s’appréhender comme un mélange entre des objets qui relèvent d’un environnement collectif et une vision décalée et onirique créant des luminaires inattendus.



image-placeholder.png
Escaliers Bel-Air Pablo Martínez Díez - Espagne Rebond
Rebond est la trace d’un mouvement dans l’espace. Une possible trajectoire qui explore l’espace des escaliers Bel-Air par la géométrie implicite dans le mouvement de descente. Un rayon de lumière devenu matière que traverse l’espace pour le rendre lisible/évident. La dimension urbaine de l’installation, dont la subtile géométrie sera visible de différents endroits de la ville de Lausanne, en fait un objet citoyen qui dialogue avec la Tour Bel-Air et les rues adjacentes.
Le projet s’encadre dans la trajectoire du barcelonais Pablo Martinez Diez, qui utilise la lumière pour découvrir l’espace public et requalifier la ville. Il est « lighting designer » et concentre son activité autour des possibilités d’utilisation de la lumière comme matière dans la définition des espaces. Il s’est engagé dans divers projets multidisciplinaires (architecture, art, expositions) dans le but de générer un dialogue critique sur le rôle de la lumière à travers l’enseignement et la recherche.
Rebond vise à réaliser le tracé de l’installation avec un nouveau matériau lumineux qui répond soit à sa forme et structure qu’à sa visibilité nocturne.
Un étroit partenariat entre l’équipe d’architectes Garraux-Carrera et diverses sociétés suisses a rendu possible le développement technique pionnier de ce nouveau matériel


image-placeholder.png
Rue St-Laurent Steve Bonny - Suisse Animals
Urban Zoo a pour vocation de créer des liens. Des liens inédits entre nature animale et environnement urbain. Des liens aussi entre la naïveté des traits d’un dessin d’enfant et l’exposition dont peut jouir une œuvre artistique comme celle-ci. Les animaux de Urban Zoo ont été créés à partir des dessins d’enfants du centre socio-éducatif de Boisy à Lausanne. De leurs traits spontanés sont donc nées ces illuminations. Avec leur aspect « décalé », Urban Zoo amène de la chaleur et de la joie dans les rues éclairées renvoyant à l’enfance, aux jeux simples et au bonheur.
Steve Bonny est diplômé de l’Ecole Romande d’Arts & Communication de Lausanne. Toujours désireux d’apprendre, Steve Bonny se passionne pour le graphisme, la photographie, les nouvelles technologies et les arts plastiques

image-placeholder.png
Place de la Palud Amethys - Suisse Mapping 3D
Haut lieu politique et économique, l’Hôtel de ville est à la fois le siège et l’illustration du pouvoir urbain. Dans le cadre de ce festival, il sera utilisé comme un pur canevas de création. Entre réalité augmentée et performance musicale, « SUPERNOVA » est une réinterprétation de l’architecture de ce bâtiment classé avec une approche nouvelle et contemporaine. Cette installation invite le spectateur à se plonger dans un univers immersif.
Amethys 3D, société active dans le développement de solutions technologiques marketing & communication, vous présente une œuvre de Supermafia, un collectif d’artistes évoluant dans l’art numérique et dans la création d’installations audiovisuelles immersives. Ils ont choisi le bâtiment de l’Hôtel de ville pour cette nouvelle création monumentale. « SUPERNOVA » Ce bâtiment construit en 1673 par l’architecte lausannois Abraham de Crousaz est surmonté d’un beffroi dont les cloches étaient utilisées en cas de danger. Tous dangers étant aujourd’hui écartés, ce symbole sera utilisé comme point de départ de cette création.


image-placeholder.png
Rue St-Francois Collectif Pitaya - France Poolen
Improbables hybrides entre un pollen et une méduse, les Poleens illuminent de leur structure délicate les rues qu’elles survolent.
Créé en 2003, PITAYA est composé de deux « artisans designers » qui se sont rencontrés lors de leurs études d’Arts Appliqués: David Lesort et Arnaud Giroud. Au sein de leur « laboratoire », le tandem lyonnais prône un design protéiforme et spontané. Décalées, souvent ludiques et poétiques, leurs créations se jouent des disciplines, allant de la tablette de chocolat au mobilier.
Depuis 2006, la lumière a pris une place particulière dans leur travail : par la création de luminaires mais aussi d’objets lumineux pour l’espace public, ils appréhendent l’espace urbain comme un terrain de jeu et d’expérimentation. Leurs créations ont pu être observées dans plusieurs villes de France et ils participent régulièrement à différents Festivals en tant que concepteurs lumière


image-placeholder.png
Avenue Benjamin Constant MPA & Designers - France Les Lumitubes
Le concept utilisé est une suspension aléatoire d’objets lumineux. La lumière ainsi disposée est comme un rêve, une vision, comme un regard d’enfant qui devant un manège de mille lumières ou devant un énorme paquet de bonbons de mille couleurs sent monter en lui un désir, une joie, un plaisir impalpable.
Cette installation plastique vient mettre en valeur la ligne d’arbres surplombant l’espace vert qui montre déjà des signes de préparation à une longue hibernation, comme un sommeil temporaire. Cette ligne se voit revêtir un habit de mille couleurs donnant vie à un ballet, un mouvement perpétuel où ses arbres reprennent possession du devant de la scène dans ce théâtre urbain.
M.P.A International œuvre dans le domaine du spectacle et de l’événementiel depuis 1996. Les corps de métiers couvrent l’ensemble des postes tels que l’écriture et la réalisation de spectacles, la production artistique et événementielle, la régie générale, la direction technique et la réalisation globale de spectacles.
Philippe Da Silva, éclairagiste & designer, metteur en scène, scénographe et producteur de spectacles événementiels, a sillonné le monde depuis 1986 grâce à son talent et sa persévérance.


image-placeholder.png
Fil Rouge Pierre Estève - France Flowers 2.0
Flowers 2.0, créée par Pierre Estève, est une installation lumineuse composée de fleurs géantes réalisées à partir de milliers de bouteilles en plastique recyclées. Le titre « Flowers 2.0 » fait référence à une nature hybride et mutante, fruit du croisement de la société de la communication et de l’Internet, et de la revalorisation par le recyclage de ce que nous considérions jusqu’alors comme déchet. Un nouveau paradigme pour un monde émergeant dont l’éclosion des fleurs de plastique qui fleurissent en abondance dans la ville devient un symbole. Chaque espèce est baptisée selon son apparence, sa couleur, sa taille, ou l’origine de sa matière première : Carnivoria, Lactéa, City Rose, Acqua blue, etc. Une quarantaine d’espèces seront présentées à Lausanne lumières.
Artiste et compositeur, Pierre Estève explore de nouveaux champs de création mélangeant arts, éléments naturels, sciences et nouvelles technologies. Passionné par l’époque de mutations exponentielles que nous vivons, et investi dans notre monde, il pose le dialogue constant entre l’homme et la nature et le rapport à l’autre comme champ d’investigation, et par l’interaction avec l’œuvre, questionne le spectateur sur son propre rapport au monde. Au delà du bruit ambiant de nos sociétés, il propose au « spect-acteur » la voie vers un espace de silence intérieur, où réinvestir son être pour ré-enchanter le monde.


Texte:   Festival Lausanne lumière.
image-10980845-2012-c20ad.png
Guy Clerc @ Images
 Conception le 18 févrierr 2021
PAGE 208