image-11226818-For_Noise_Festival_2-c9f0f.png
Le For Noise Festival.
Le For Noise Festival est une aventure commencée en 1997 et qui prit fin l’été dernier, très exactement le 20 août 2016, après 20 éditions consécutives. Le For Noise Festival ne sera donc jamais vieux. Fait rarissime, face à l’évolution du marché de la musique, de la culture et même face aux habitudes de consommations globales, le For Noise Festival a choisi délibérément de mettre fin à ses jours, plutôt que de se lancer dans des compromis qui auraient dénaturer la cohérence de sa ligne artistique intransigeante. Par cette démarche. le For Noise Festival s’inscrit clairement dans la culture alternative qui a émergé à la fin des année 80 et qui prend fin doucement aujourd’hui.
Bien que de taille modeste le For Noise Festival était reconnu internationalement pour la qualité de sa programmation centrée sur la musique dite « indépendante ». En témoigne la longue liste d’artiste qui ont foulé la scène du festival: Franz Ferdinand, Tricky, Blondie, Patti Smith and her band, Grandaddy, Dinosaur Jr, The Kills, Beirut, M83, Jarvis Cocker, FFS (Franz Ferdinand & Sparks), Ride, The Streets, Jonsi, The National, Peaches, The Fall, Moderat, Blonde RedHead, Elbow, Death in Vegas, Trentemoller,  Feist, dEUS, Divine Comedy, Of Montreal, Eels, Tomahawks, Cristal castles, Wire, Other Lives, Thurston Moore, Superdiscount, Jean-Louis Murat,  Roisin Murphy, Tindersticks, Lamb, Calexico, Feist, Yo La Tengo, Fisherspooner, Yann Tiersen, The Young Gods, Liars, et tellement d’autres…
Dès la décision prise d’arrêter l’aventure à l’automne 2015, deux choses étaient claires pour le comité d’organisation. Le For Noise Festival ne s’en irait pas sans une ultime fête d’adieux, ce fût la mémorable soirée « Good Bye For Noise » du 20 août 2016. Mais surtout, nous souhaitions faire un véritable travail de mémoire au travers d’un livre de grande tenue à faire paraître courant 2019. A cet effet, nous avons créé une association et un groupe de travail regroupant divers personnalités issues du monde de la musique et des arts visuels.
image-11228018-_Dan_Deaconi-6512b.png

20e et dernière édition du Lausanne Pully For Noise Festival.
22.08.2015, Lausanne
FRANZ FERDINAND & SPARKS BLACK STROBE CRISTALLIN CYCLE OPÉRANT DAN DEACON DON’T KILL THE BEAST FAI BABA FFS (FRANZ FERDINAND & SPARKS) FLEX FAB GREAT MOUNTAIN FIRE HUSBANDS ISAAC DELUSION JUNGLE KID FRANCESCOLI KLAUS JOHANN GROBE LABRADOR CITY LEON LE ROI ANGUS LORELEY & ME MADDAM MARK BERUBE MELLANOISEESCAPE MINI MANSIONS OUGHT OWEN PALLETT PANDOUR PATRICK WATSON RIDE SCHWARZ URBAN JUNIOR

image-11226821-DON’T_KILL_THE_BEAST_-16790.png
DON'T KILL THE BEAST.
DON'T KILL THE BEAST est le projet solo de David Blum, qui est peut-être resté dans l'esprit de l'un ou de l'autre en tant que bassiste du groupe bâlois Sheila She Loves You. David Blum écrit ses propres chansons depuis 2008, mais n'a jamais trouvé le temps ni le loisir de les enregistrer. L'année dernière, le résident de Bâle a rencontré le producteur Marcello Giuliani à Paris, qui a travaillé avec des artistes bien connus tels que Sophie Hunger, Anna Aaron et The Young Gods, entre autres. Ensemble, ils ont enregistré deux chansons: "Johnny Cash (Humble I Stumble)" et "Ain't no Nothing"

image-11226974-LABRADOR_CITY-45c48.png
Labrador City.
Imaginez une jolie île presque inhabitée. Une végétation luxuriante à l'intérieur du pays. Petites plages de sable fin sur la côte. Vous roulez le long d'une serpentine à vélo. Le chemin vous mène directement à votre plage préférée, un tronçon de côte avec des rochers, des galets et des bancs de sable. Vous jetez vos vêtements sur une pierre et vous sautez dans les vagues. Lorsque vous sortez, le soleil est déjà bas. Vous vous sentez insouciant et heureux.
Les chansons de Labrador City flottent autour de votre tête comme une brise chaude et font picoter votre peau. Ce sont des chansons rêveuses, sphériques et calmes. La voix de soutien de Nik, les chœurs invitants et les mélodies enjouées de guitare et de synthétiseur vous font vivre des souvenirs.
«Reverie» sortira le 1er novembre 2012 sur CD, vinyle et numérique. Le premier album de Labrador City contient dix chansons pop et, comme l'EP «Volcano», a été enregistré dans une hutte de l'Oberland bernois. Le travail est stylistiquement lié à l'EP, mais sonne plus mature, plus complète et plus concise.
http://www.ohsisterrecords.com/labradorcity


image-11227199-MINI_MANSIONS-c20ad.png
Mini Mansions.
Mini Mansions est un groupe d'indie pop et de rock basé à Los Angeles, fondé par Zach Dawes (basse, batterie, guitare), Tyler Parkford (chant, piano, synthé, guitare) et par le bassiste Michael Shuman (chant, percussions, basse, guitare) des Queens of the Stone Age.
Le groupe a sorti un premier album éponyme Mini Mansions en 2010, suivi de The Great Pretenders paru le 23 mars 2015. Leur troisième album Guy Walks Into A Bar... est prévu pour le 26 juillet 2019.
Le groupe a fait la première partie de Muse au Stade de France, au stade Matmut Atlantique de Bordeaux et au stade Orange Vélodrome en 2019.

image-11227637-OUGHT-c9f0f.png
Ought.
Le quatuor montréalais Ought est formé en 2011 par le chanteur et guitariste Tim Darcy, le bassiste Ben Stidworthy, le claviériste Matt May et le batteur et violoniste Tim Keen1. Les membres du groupe vivent à l'époque ensemble, dans un appartement emménagé en espace de répétition1. Ils enregistrent leur premier EP, New Calm, en 20121. Ils jouent fréquemment à Montréal, attirant finalement l'attention du label indépendant Constellation, qui publie leur premier album, More than Any Other Day, au printemps 20141,2. Un EP de quatre titres, Once More with Feeling, sort en octobre de la même année1,3.
Le deuxième album du groupe, Sun Coming Down, est publié en septembre 20151,4.
Tim Darcy sort un album solo début 2017, Saturday Night1.
En février 2018, leur troisième album Room Inside the World est publié sur le label Merge1.
Formation
Tim Beeler Darcy – chant, guitare
Ben Stidworthy – basse
Matt May - clavier
Tim Keen – batterie, violon

image-11227700-Jungle-9bf31.png
Jungle.
Les deux membres fondateurs de Jungle sont Josh Lloyd-Watson et Tom McFarland1. Ils sont amis depuis qu'ils ont neuf ans et ont grandi voisins dans l'Ouest de Londres2. Ils étaient étudiants à la Latymer Upper School3. En 2010/201 ils étaient membres d'un groupe indépendant nommé Born Blonde4. Ils ont formé Jungle au début de 20132. Initialement, ils cachaient leurs noms et visages et s'identifiaient comme "J" et "T".
Jungle s'est illustré par la promotion atypique de son premier album, ne montrant aucun membre du groupe dans ses clips et préférant mettre en avant des danseurs d'influence hip-hop réalisant des chorégraphies étudiées pour chaque morceau. Cette stratégie évolue pour les clips de leur album "For ever" en 2018 : si certains (pour les morceaux "Heavy, California" ou "Cherry" par exemple) rassemblent encore des danseurs anonymes, d'autres (pour "Happy Man" ou "House in LA") mettent en scène les membres du groupe, qui s'incarne ainsi dans sa formation live de 7 membres. Par ailleurs, la nouvelle membre de Jungle, Nat Zangi (par ailleurs choriste du groupe en concert) s'affirme comme chorégraphe officielle du groupe, signant ou co-signant les chorégraphies de chaque clip du nouvel album, et apparaissant en tant que danseuse dans trois d'entre-eux. 

image-11227856-Owen_Pallett-16790.png
Owen Pallett.
Owen Pallett est un musicien canadien, né en 1979. Son père était organiste d’église et il a voulu que la musique soit très présente pour ses dix enfants. Owen a manifesté très tôt des dons pour le violon et la composition. En parallèle avec des études très classiques, il a écrit des morceaux pour des jeux vidéo ou des films dès l’adolescence, ou encore deux opéras alors qu’il était à l’université. Néanmoins sa jeunesse, pour ce que l’on en sait, n’a pas été idyllique.
An 2002, il quitte l’université de Toronto avec un bachelor degree (l’équivalent d’une licence) en composition musicale, mention “très bien”. Un peu las des rigidités du “classique”, il multiplie à l’époque les expériences dans les bars et les clubs de Toronto. Assez vite, il devient une figure de la scène musicale de cette ville, assez demandé pour ses talents d’arrangeur et de compositeur. Il accompagne plusieurs groupes en tournée, dont certains assez connus. À la même époque, il crée le groupe Les Mouches avec lequel il enregistre plusieurs disques. En 2004, il réalise les arrangements de cordes du premier album du groupe Arcade Fire et les accompagne en tournée. C’est le début d’une collaboration régulière et mutuellement profitable : la notoriété internationale du groupe de Montréal a eu des effets bénéfiques pour Owen Pallet, lequel a beaucoup apporté à l’identité musicale de ses amis. Dans son premier album après Les Mouches, il leur a rendu hommage dans une chanson intitulée This Is the Dream of Win and Regine, du nom du couple formé par Win Butler et Régine Chassagne, les deux chanteurs et leaders d’Arcade Fire.

image-11228075-Kid_Francescoli-9bf31.png
Kid Francescoli.
Kid Francescoli est le projet musical pop électro fondé par Mathieu Hocine à Marseille en 2002.
À partir de 2009, ce dernier travaille avec Julia Minkin avec qui il co-écrit les chansons et avec Mathieu Chrétien à la batterie pour les concerts. Kid Francescoli rencontre le succès à l'occasion de la sortie en 2013 de son troisième album1, With Julia, marqué notamment par le titre Blow up et son clip, un petit court-métrage2. Le quatrième album sorti en 2017, Play me again, confirme cette réussite3 à travers une tournée internationale de près de deux ans et plusieurs tubes notamment Moon ("And it went like...") qui cumule plus de 35 millions de vues sur YouTube et qui bat des records au niveau planétaire sur TikTok4. En 2019, Mathieu Hocine s'entoure de quatre nouvelles chanteuses pour préparer son cinquième album, Lovers, sorti le 31 janvier 2020. La nouvelle tournée internationale, rapidement arrêtée du fait de la COVID, est reportée et passera notamment par l'Olympia le 17 juin 2021.
La musique de Kid Francescoli a été utilisée pour de nombreux spots publicitaires (Façonnable, Lanvin, Lacoste5, Chanel, Lancôme, Aldi, Citroën...) mais aussi des séries (Mafiosa, Skam et Valeria).

Texte:​​​​​​​
Guy Clerc @  Images 

image-11070983-2013-c9f0f.png
 Conception le 25  mai 2021
PAGE 425