image-11229023-Môtiers_Art_en_plein_air_2015_copie-8f14e.png
image-11229110-Affiche_2015-e4da3.jpg
Pour l’édition 2015, nous demandons à Daniel Spoerri de créer l’affiche.
L’artiste est un des derniers monstres sacrés de l’art du XXe siècle, membre des Nouveaux Réalistes, proche de Fluxus, du mouvement panique et du collège de Pataphysique. Il a exposé à Môtiers en 1989 et 1995.
Il nous offre deux projets d’affiche. En réponse à mes remerciements enthousiastes, il m’écrit : «Content que mes gribouillages vous plaisent. Salute.»
Môtiers - Art en plein air 2015.
Il y a trente ans…
20 juin 2015: soixante-deux artistes pour une septième édition… Les œuvres ont été réalisées sur place pour la plupart. Beaucoup de bois – notre village n'est-il pas entouré de somptueuses forêts? - des abris, des refuges, parce que notre avenir est incertain, des expérimentations, des clins d'œil de sculpteurs à la peinture et des peintres à la sculptures, des histoires qu'on nous a racontées et que l'on transmet plus loin, des légendes qu'on crée de toute pièce et qui deviendront emblématiques de notre région…
Pierre-André Delachaux : "il y a trente ans", in Môtiers 201 Art en plein air, Fleurier, 2015.

image-11229281-Aubry_Bastien_et_Broquard_Dimitri_-45c48.png
image-11229284-29_08_2015_Môtiers_Aubry_Bastien_et_Broquard_Dimitri_RAW_54064-d3d94.w640.png
Bastien Aubry et Dimitri Broquard - Famille Müller.
Aubry Broquard
Famille Müller
Môtier, Art en plein air
2015
styrofoam, concrete
Each, 200 cm × 100 cm × 100 c

image-11229302-Gilles_Aubry-e4da3.png
image-11229305-29_08_2015_Môtiers_Gilles_Aubry_53997-d3d94.w640.png
Gilles Aubry - La rencontre « Laman ».
La rencontre Laman est le résultat d’une discussion initiée par Gilles Aubry avec les membre du Centre Universitaire de Missiologie (CUM) de Kinshasa, DRC, en juillet 2011. Le but était d’engager une discussion autour d’une photographie datant de 1910 montrant le missionaire suédois Karl Edvard Laman faisant la démonstration d’un phonographe à des habitants d’un village congolais, alors Congo belge. Le participants examinent communément l’image, s’exprimant tour-à-tour sur l’introduction de la technologie sonore en Afrique et son utilisation actuelle au sein des églises congolaises à des fins d’évangélisation. La discussion se poursuit à travers une réflection sur la pratique des participants eux-mêmes, dans le champ d’activités missionaires au Congo ou celui de la recherche ethnographique.
Participants: Gilles Aubry (artiste et initiateur de la rencontre), pasteur Sylvain Bongese (bibliothécaire du CUM), révérend Delphin Kapay (professeur assistant au CUM), Jean-Claude Elumba (chaplain au CUM), Innocent Kabesha (étudiant PhD au CUM) et Bienvenue Nkelani (écrivain et alumni du CUM).
 
Berlin, 12. November 2011 – 8. January 2012.
www.globalprayers.info

image-11229470-_Simon_cBeer-45c48.png
image-11229476-29_08_2015_Môtiers_Simon_cBeer__RAW_53924-16790.w640.png
Simon Beer Le boudoir du terroir.
44, Avenue de Mérignac
F-33700 Mérignac
sb@beeronline.ch / www.beeronline.ch
*1964 né à Zurich, vie et travaille à Zurich et Bordeaux

Formation
Apprentissage en Mécanique
Kantonale Maturitätsschule für Erwachsene . Baccalauréat pour les adultes F+F-Schule für experimentelle Gestalltung . Ecole des beaux arts
Installation Sculpture en plein air Môtiers 2015 (CH)
  Simon Beer | Boudoir du terroir | Château de Losmonerie Aixe-sur Vienne Page 1
Le boudoir du terroir
Art en plein air, Môtiers (CH), 2015 / Château de Losmonerie Aixe-sur-Vienne/Limoges (F) 2016/2018 (en collaboration avec l ́architecte Françoise Bousquet)
En 2015, l‘artiste Simon Beer a installé une sorte de cabane de chasse sur la route principale du village de Môtiers. Similaire à une tour fortifiée du Moyen Age, l ́installation marque l ́entrée de l ́exposition « Art en plein Air » et parallèlement, constitue une véritable tour de guet sur la Grand Rue de Môtiers. En effet, depuis cette installation, il est possible d ́avoir une vue sur la moitié du village et d ́observer les visiteurs de l ́exposition.
L ́intérieur de la tour a été aménagé comme un boudoir meublé de deux sièges et d ́un lit. Cet amé- nagement en fait un lieu intime, où entamer des conversations mais aussi des rencontres amoureu- ses. Les visiteurs peuvent observer ce qui se passe au sein du village, mais l ́effet inverse se produit également : comparables à des statues en haut de la tour, ces derniers sont observés depuis le centre du village. (Cf. Friedrich Dürrenmatt. „La Mission ou de l’observateur qui observe ses obser- vateurs“). « Dans notre époque, chacun se sent observé de chacun et observe chacun. Les hommes souffrent de l’état de non-observés et se voient absurdes s’ils ne sont pas observés, alors ils s’observent les uns les autres, ils se photographient et se filment dans leur angoisse de l’absurdité d’être là. »
Le boudoir est tapissé de peaux d ́animaux chassés dans le Val de Travers durant la saison 2014/15. Il s ́agit de cerfs, de chamois, de sangliers, de blaireaux, de chevreuils et de lièvres. Aprés avoir été tannées, ces peaux ont été fixées sur le sol, les murs et le plafond du boudoir. Quatre miroirs, un crucifix et un bénitier complètent le Locus Amoenus. Enfin, le boudoir peut être fermé avec un ver- rou pour une parfaite discrétion.
Conçu pour une exposition temporaire, Le Boudoir du Terroir a été acquis par le Château de Losmo- nerie pour être installé de façon permanente, tel une vigie, dans ses jardins de fruitiers. Il trouve là une véritable identité, sa silhouette de tour médiévale résonnant avec le site du château. Plus tard, les peaux animales venues de Suisse seront peu à peu remplacées par des peaux de bêtes issues de la chasse locale. - Le Boudoir prendra racine là.

image-11229485-Ben_Vautier-c9f0f.png
image-11229488-29_08_2015_Môtiers_Ben_RAW_54100-c51ce.w640.png
Fuck art", l'oeuvre de Ben pour Môtiers 2015..
Ben Vautier
Artiste
Ben, de son vrai nom Benjamin Vautier, né le 18 juillet 1935 à Naples, est un artiste français d'origine suisse. Il acquiert une certaine notoriété auprès du public dès la fin des années 1960, à travers notamment ses « écritures », déclinées sous diverses formes. Wikipédia
Date/Lieu de naissance : 18 juillet 1935 (Âge: 85 ans), Naples, Italie

image-11229767-Vanessa_Billy-9bf31.png
image-11229770-29_08_2015_Môtiers_Vanessa_Billy_RAW_53926-c20ad.w640.png
Vanessa Billy Burns in depth.
Né en 1978 à Genève, Suisse.
Vit et travaille à Zurich, Suisse
Vanessa Billy pratique différentes techniques – moulage, verre soufflé, photographie, vidéo ou installation – tout en conservant un processus de création qui trouve son point de départ dans la matière, manipulée jusqu’aux limites de ses possibilités physiques, et qu'elle assemble parfois avec des objets récupérés pour créer de nouvelles formes. A travers le contact direct avec ces éléments, l'artiste explore, en les reconfigurant sans cesse, trois axes principaux: l’énergie (en particulier les dynamiques de circulation et de transformation), la technologie et l’humain, et l'impact de son activité sur l’environnement.


image-11229803-François_Burland-e4da3.png
image-11229809-29_08_2015_Môtiers_François_Burland_RAW_53918-d3d94.w640.png
François Burland Mamadu Tower.
L’artiste franco-suisse travaille au Mont- Pèlerin; d’envergure internationale, il est connu pour ses nombreuses séries parmi lesquelles ses paysages de début du monde, ses guerriers à cheval sur l’échine de l’histoire, ses poyas détour- nées avec armaillis pas catholiques
et enjeux cathodiques, et ses jouets
de haute voltige bricolés, bariolés de slogans post-guerre froide. Parallèlement à cette foisonnante activité, le créateur développe des projets pharaoniques, associatifs et fédérateurs.

image-11230019-Collectif_indigène-c51ce.png
image-11230022-29_08_2015_Môtiers_Andréanne_Oberson__Jean-Marie_Reynier_RAW_53921-45c48.w640.png
Collectif indigène - La traversée des chats volants.
Collectif indigène
La traversée des chats volants, 2015
Collection privée
Localisation: Grande Rue 26
Collectif indigène
Andréanne Oberson
Née en 1975, Suisse
Etablie à Tartegnin, Suisse
Jean-Marie Reynier
Né en 1983, France
Etabli à Perroy, Suisse


image-11230040-Claudia_Comte-c51ce.png
image-11230043-29_08_2015_Môtiers_Claudia_Comte_RAW_91555-e4da3.w640.png
Claudia Comte .
 21 trunks form a triangle 6x6m, 5x5m, 4x4m, 3x3m, 2x2m, 1x1m
21 trunks form a triangle 6x6 m, 5x5 m, 4x4 m, 3x3 m, 2x2 m, 1x1 m, 2015, 21 epicea trunks, blowtorched, 600 × 720 × 600 cm, Môtiers Art en Plein Air, Môtiers (CH


image-11230106-Francisco_Da_Mata-c51ce.png
image-11230109-29_08_2015_Môtiers_Francisco_Da_Mata__RAW_54063-8f14e.JPG
Francisco Da Mata  Impasto.

image-11230127-Jonathan_Delachaux-6512b.png
Jonathan Delachaux et Zoé Cappon - Zâca.
Zâca, par Jonathan Delachaux et Zoé Cappon, dans le cadre de Môtiers 2015 - Art en plein air.

image-11230271-Olivier_Estoppey_-c20ad.png
image-11230274-29_08_2015_Môtiers_Olivier_Estoppey_RAW_54035-16790.w640.png
Olivier Estoppey - Sur la route d'Ornans.
MÔTIERS, ART EN PLEIN AIR
JUIN 2015 À SEPTEMBRE 2015
Exposition collective
Forêt
Môtiers
Suisse
​​​​​​​
Olivier Estoppey est né le 30 juin 1951 en Suisse, dans le canton de Vaud. Il suit les cours de l’Ecole cantonale des beaux-arts de Lausanne de 1972 à 1977, il séjourne en France, à Arles, et à Bologne en Italie de 1979 à 1980. Il est professeur de dessin et d’expression visuelle, à l’Ecole des beaux-arts de Sion de 1981 à 1982 ainsi qu’au département d’architecture de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne de 1983 à 1987 et de 1993 à 2002. Il gagne de nombreux concours et réalise plusieurs aménagements extérieurs, animations artistiques et oeuvres intégrées à l’architecture de bâtiments publics et privés. Multiples prix et distinctions. Il compte de nombreuses expositions personnelles en Suisse et à l’étranger, il participe de manière marquante, avec des installations monumentales, à un grand nombre d’expositions collectives. Il pratique également la gravure. Plusieurs de ses oeuvres sculptées ou dessinées font partie de collections publiques. Il vit et travaille à Aigle.
Texte: Nicolas Raboud
Photos: Pierre Starobinski

image-11230292-Karim_Forlin-d3d94.png
image-11230295-29_08_2015_Môtiers_Forlin_Karim_RAW_54110-45c48.w640.png
Karim Forlin - « l".
"I", 2015
Domaine public
Laissée (en partie) par l'artiste
Localisation: Chemin de l'Arnel

image-11230487-Catherine_Gfeller-e4da3.png
image-11230490-29_08_2015_Môtiers_Divers_RAW_54156-9bf31.w640.png
Catherine Gfeller - La femme-forêt.
Catherine Gfeller est une artiste d'origine suisse qui vit et travaille à Paris et à Montpellier.
En 1991, elle obtient un Master en Littérature française et en Histoire de l’Art ainsi qu’un certificat d’aptitudes pédagogiques à l’Université de Neuchâtel, puis enseigne quelques années.
Parallèlement, elle commence la photographie dès les années quatre-vingt en s’adonnant au paysage des déserts et voyage sur tous les continents pour chercher ses motifs.

image-11230505-Ingo_Giezendanner-c51ce.png
Ingo Giezendanner - GRR63 : Knisper, Knusper Knäuschen….

image-11230517-Karen_Geyer-8f14e.png
image-11230520-29_08_2015_Môtiers_Divers_RAW_54125-e4da3.w640.png
Karen Geyer - Topografschen Glockenspiel.

image-11230526-Mireille_Fulpius-c9f0f.png
image-11230529-29_08_2015_Môtiers_Mireille_Fulpius_54103-e4da3.w640.png
Mireille Fulpius - Haut bois.
Hors des sentiers battus du marché parisien, Mireille Fulpius trace sa route avec des compositions sculpturales et des installations in situ d’une rare qualité esthétique. Elle nous ouvre son atelier à Seyssel, en Haute-Savoie, dans une ancienne friche industrielle.

image-11231489-Bob_Gramsma-8f14e.png
image-11231492-29_08_2015_Môtiers_Divers_RAW_54149-c51ce.w640.png
Bob Gramsma - Blueprint for a farther cave 01#14152.
blueprint for a farther cave, OI#15211, 2015
Steel fibre shotcrete, reinforcement, pigments, 480 x 300 x 220 cm / Môtiers 2015 – Art en plein air, Môtiers

image-11231507-Frank_Hesse-c51ce.png
image-11231510-29_08_2015_Môtiers__Frank_Hesse_RAW_53887-c9f0f.w640.png
Frank Hesse - L'œil du lapin (2015) / Lapins sauvages (2007)

image-11231543-Christian_Gonzenbach-aab32.png
image-11231546-29_08_2015_Môtiers_Divers_RAW_54180-c51ce.w640.png
Christian Gonzenbach - Pollux.
Pollux, 2015
12x6x4m
Charpente bois et peinture
Installation du Pylône-Chat, totem et phare de Môtiers.
Un pylône électrique de 12 mètre de haut, en bois qui surplombe le village et la vallée.
Visible dès le 20 juin à Art Môtiers.

image-placeholder.png
image-placeholder.png
Alexandre Joly - My love Mother Nature.

image-11231585-Cécile_Hummel_-c51ce.png
image-11231585-Cécile_Hummel_-c51ce.png
Cécile Hummel - Les fantômes de Jean-Jacques Rousseau.
Les fantomes de Jean-Jaques Rousseau, 2015, impressions offset à la main sur aluminium, dimensions variables
Dans le cadre de Môtiers, Art en plein air, l'œuvre a été installée in situ dans une grotte, les photographies étant accrochées à des câbles métalliques au plafond de la grotte.
J'étais particulièrement fasciné par la grotte mystérieuse à côté de la cascade dans la forêt. Des rochers massifs et des buissons denses bordent le cours de la rivière et mènent la vue directement à l'ouverture sombre de la grotte qui s'étend profondément à l'intérieur de la montagne. La vie intérieure de la grotte reste cachée, ce qui fait penser à des mondes mystérieux, mystiques et érotiques, à la fois terrifiants et attrayants.
Courbet a peint ce paysage de sa patrie, ses ruisseaux et ses sources secrètes, ses formations rocheuses et ses grottes dans des études et des peintures à l'huile ; La Source de la Loue", 1864 .....
Des histoires de fantômes sont évidentes et probablement également contenues dans le pool d'histoire locale de cette région.
Je voulais répondre à cet endroit avec un groupe d'images et transformer l'entrée de la grotte en scène pour un certain nombre de portraits siciliens. Les photographies datent des années 1930 et 1940 et montrent des personnes posant dans un studio photo à Palerme. J'ai partiellement imprimé les photographies les unes sur les autres plusieurs fois en utilisant le procédé offset. C'est pourquoi les images apparaissent transparentes, en miroir et presque fantomatiques comme avec les doubles expositions.

image-11231603-Vincent_Kohler-6512b.png
image-11231603-Vincent_Kohler-6512b.png
Vincent Kohler - Denim.
Denim
Sculpture 2015
Tissu jeans
Réalisé pour Môtiers – Art en plein air.
Dimensions 300 x 150 x 30 cm
Crédit photo Alain Germond 

image-11232572-Sabina_Lang_-c20ad.png
image-11232575-29_08_2015_Môtiers_Lang_Baumann5-d3d94.w640.png
Sabina Lang et Daniel Baumann - Up #2.
Lang & Baumann
Sabina Lang et Daniel Baumann sont nés à l’orée des années 1970 et travaillent ensemble depuis plus d’une décennie. Leur signature — L/B — reconnaissable au premier regard agit comme une marque de fabrique, « un signe attestant un contrôle » pour en reprendre la définition la plus concise.
Ils embrassent avec décontraction les formes et les motifs de leur enfance, apparus dans les années 60, sans verser dans la nostalgie ou la réaction. Les références au passé sʼinscrivent dans une stratégie dʼutilisation de signes familiers, simultanément connectés à un vécu personnel et à un imaginaire collectif. Les artistes semblent partager lʼesprit de lʼépoque : une foi dans le futur et un décloisonnement des pratiques artistiques, conjugués à une assimilation décomplexée des cultures populaires ; musique, architecture, art, design, sciences sociales avançaient alors de concert au bénéfice la création.
L/B répond au désenchantement des années 2000 par de belles entrées, beautiful entrance, de beaux murs, beautiful walls, de beaux salons beautiful lounges, de belles fenêtres, beautiful windows et des aires de jeux Spielfeld. Dessiner un bar, un baby-foot, une table de billard ou même une chambre d’hôtel reste pour eux la promesse d’une expérience esthétique unique. Toucher, utiliser, ou habiter les espaces, leurs œuvres sont autant dʼinvitations adressées aux spectateurs. Les codes relationnels liés à la détente, au bien-être, au jeu, ne constituent pas une fin en soi mais le moyen d’un accès simple et renouvelé à l’œuvre par un échange hédoniste.
Les matériaux et les formes sont choisis pour leurs qualités plastique et fonctionnelle, la moquette est douce, elle influe également sur l’acoustique du lieu. Les surfaces plastiques, brillantes et les angles ronds modifient notre appréhension des dimensions et des distances. Les peintures murales ou installations affectionnent le surplomb, l’angle, le motif cinétique pour accentuer une perte de repères. L/B opère par recouvrement de lʼexistant (murs, routes, terrains de sports), agit depuis la surface. La pratique du all over permet de déborder de la surface du mur-cimaise comme espace dʼexposition, afin dʼexploiter librement les sols, plafonds et éléments de mobilier pour la conception dʼenvironnements. Les beautifull walls réalisent le passage de la surface au volume, de la deux dimensions à lʼespace tridimensionnel.
Ni fascination béate, ni aveuglement de leur part, Sabina Lang et Daniel Baumann sont bien des artistes de leur temps. Ils maîtrisent parfaitement le potentiel des formes qu’ils utilisent et articulent leurs corollaires sociaux et politiques — un vent de liberté et une croyance en la capacité du politique à changer la société.
Quand le design joue sur la sérialité et une large distribution, L/B propose des œuvres qui infléchissent les logiques commerciales : l’hôtel Everland consiste en une chambre dont la réservation dépend plus de la pugnacité du client que de son offre financière. Là où l’architecture se construit et s’inscrit au long terme, les environnements de L/B privilégient des formes éphémères liées à des espaces architecturés préexistants, notamment le cube blanc. Par la matérialisation dʼune pensée pragmatique des espaces d’exposition et de leur habitabilité, L/B lève toute ambiguïté : l’architecture et le design au quotidien seront toujours pour eux un art, et non une fonction dans l’attente d’une utopie retrouvée.
Yann Chevallier - Extrait de "Text(e)s", Editions Loevenbruck, Paris, 2009

image-11232596-Etienne_Krähenbühl_-c51ce.png
image-11232599-29_08_2015_Môtiers_Divers_RAW_54119-c51ce.w640.png
Etienne Krähenbühl - Une certaine gravité.
Etienne Krähenbühl
Une certaine gravité, 2015
Musée régionnal
Offerte par Môtiers 2015
Localisation: la cour des Mascarons

image-11232605-Mia_Marfurt_-c9f0f.png
image-11232608-29_08_2015_Môtiers_Mia_Marfurti_RAW_53964-d3d94.w640.png
Mia Marfurt - Waben T-Struktur (Studie).
Mia Marfurt
Waben T- Struktur (Studie)
2015
Floatglass, silicon, aramide honeycomb, brass/ aluminum, Epson Ink
150cm x 150cm x 150cm


image-11232635-Olivier_Mosset-c20ad.png
image-11232638-29_08_2015_Môtiers_Divers_RAW_54178-c20ad.w640.png
Olivier Mosset - Sans titre (2015).
Olivier Mosset s'installe à Paris en 1965. Il peint des toiles portant une ou plusieurs fois la lettre "A" qu'il expose au musée d'art moderne de la ville de Paris en 1966.
La même année, il s'associe avec Daniel Buren, Michel Parmentier et Niele Toroni et forme le groupe BMPT qui vise à déconstruire le système pictural, à atteindre le degré zéro de la peinture.
En 1976 il fonde le groupe des Radical paintings avec Marcia Hafif1.
En 1977, il s'installe à New York où il peint des monochromes (rouge, orange, rose, vert).
En 1994, au musée des beaux-arts de Sion, il réalise une installation de sculptures en carton (Toblerones).
En 2007, l'artiste lègue en donation sa collection personnelle au Musée de beaux-arts de La Chaux-de-Fonds. Rassemblant des œuvres d'artistes de la deuxième moitié du XXe siècle, tels que John M Armleder, Joseph Beuys, Carl Andre, Sol Lewitt, Peter Halley ou Yves Klein, elle permet également de prendre la mesure de l'univers artistique du membre fondateur de BMPT.
En 2012-2013 il réalise les décors du ballet Sous apparence de Marie-Agnès Gillot, au Palais Garnier

image-11232995-Guillaume_Pilet-6512b.png
image-11233001-29_08_2015_Môtiers_Guillaume_Pilet_RAW_54052-e4da3.w640.png
Guillaume Pilet - Pavillon de la pensée sauvage.
Le Pavillon de la Pensée Sauvage, 2015
Installation view at Art en plein air, Môtiers, Switzerland, 2015

image-11233013-Mai-Thu_Perret-9bf31.png
image-11233016-29_08_2015_Môtiers__Mai-Th_Perretu_RAW_54116-c9f0f.w640.png
Mai-Thu Perret - Sans titre.
Mai-Thu Perret
Née en 1976 à Genève, où elle vit et travaille.
Mai-Thu Perret détourne depuis plusieurs années les formes et les récits de la modernité, à travers des céramiques, des petites peintures sur bois ou des tapisseries, les reproduisant sous forme de motifs ou les soulignant au néon. Ces récits de la modernité deviennent catalyseurs de fiction et d’émerveillement, une sorte de filtre souvent servi par des figures féminines. Mai-Thu Perret a notamment exposé au Musée d’Art Moderne et Contemporain (MAMCO) de Genève en 2011, à la Fondation Speerstra en Suisse en 2014 ou au Nasher Sculpture Center à Dallas en 2015.

image-11233022-Plonk_et_Replonk-aab32.png
image-11233028-29_08_2015_Môtiers_Plonk_et_ReplonkRAW_54086-16790.w640.png
Plonk et Replonk (Hubert Froidevaux) - Grand Nain.
Le nain bétonné
Objet-culte auprès d'une élite de misanthropes éclairés, le nain de jardin bétonné Plonk & Replonk, dit aussi «nain de sécurité», constitue un véritable monument au nanisme contrarié. S'il illustre parfaitement les premiers balbutiements de la nanotechnologie, ce classique de l'autisme revendiqué a su se réinventer à l'identique pour conquérir les cœurs et de nouveaux marchés par son charme furtif, mais massif.
Enrobé de béton surchoix, résistant aux intempéries, aux huiles, aux acides et aux enfants.
Ce discret compagnon de toute une vie est disponible en modèles S, M et XL.
Plonk et Replonk (Jacques Froidevaux) - Happy bunker (le bunker du bonheur)
image-11233499-29_08_2015_Môtiers_Plonk_et_Replonk_54052-16790.w640.png

image-11233052-Sebastian_Muniz_-e4da3.png
image-11233055-29_08_2015_Môtiers_Sebastian_Muniz_RAW_54043-c20ad.w640.png
Sebastian Muniz - floccinaucinihilipilifaction.
FLOCCINAUCINIHILIPILIFICATION" - Art en Plein Air, Môtiers 2015

image-11233511-Ilona_Ruegg_-e4da3.png
image-11233517-29_08_2015_Môtiers_ilona_Rüegg_RAW_54014-6512b.w640.png
Ilona Ruegg - Charge / Last / Load.

image-11233538-Kilian_Rüthemann-8f14e.png
Kilian Rüthemann - Room for Milk.
Room for milk 2015
Schaumstoff
190 x 170 x 210 cm
«Môtiers – Art en plain air», Môtiers, Schweiz. 2015
image-11233541-29_08_2015_Môtiers_Divers_RAW_54148-6512b.w640.png

image-11233544-Niklaus_Rüegg_-c20ad.png
image-11233547-29_08_2015_Môtiers_Divers_RAW_54133-c20ad.w640.png
Niklaus Rüegg - La chasseur du trésor.
Le chasseur du trésor, Môtiers, 2015
Fünfteilige ortsspezifische Installation
Metal and ename

image-11233571-RELAX-c9f0f.png
image-11233568-29_08_2015_Môtiers_RELAX_(chiarenza__hauser__co)_RAW_53888-c9f0f.w640.png
RELAX (chiarenza & hauser & co) - Les hérétiques.

image-11233913-Daniel_Schlaepfer-e4da3.png
image-11233916-29_08_2015_Môtiers_Daniel_Schlaepfer_RAW_54047-6512b.w640.png
Daniel Schlaepfer - Gauche -Bas - Haut -Droite - Gauche - Droite - Haut - Bas.
Daniel Schlaepfer - Gauche -Bas - Haut -Droite - Gauche - Droite - Haut - Bas
Festival «ART en PLEIN AIR», Môtiers, 2015
Le luminoscope est une installation qui reflète la lumière ambiante. Il décompose la lumière selon quatre directions.
Les nuances entre chaque trou révèlent différents types de sources lumineuses dressant ainsi une analyse lumineuse d’un lieu à un moment donné.


image-11233922-Denis_Savary-45c48.png
image-11233925-29_08_2015_Môtiers_Denis_Savary_RAW_53947-16790.w640.png
Denis Savary - Maldoror.
La pratique artistique se décline en dessin, vidéo, installation, en scénographie ou en mise en scène. Son champ d'expérimentation ne se limite pas non plus à une thématique. Chaque œuvre se fonde sur un travail de recherches et lui permet d'explorer de nouvelles techniques. Il collabore avec divers artisans choisis en fonction de ses créations. Les pièces s’inspirent soit des travaux d’un artiste qu’il détourne ou réinterprète, soit d’une coutume ou d’une tradition1. Toutes ces références se perçoivent dans la scénographie de ses expositions. Il se place en conteur et « l’exposition se lit comme un roman auquel le titre donnerait une texture ».

image-11233973-Mario_Sala-16790.png
image-11233976-29_08_2015_Môtiers_Mario_Sala_RAW_54003-d3d94.w640.png
Mario Sala - Trigger 08.

image-11233997-Pavel_Schmidt-6512b.png
image-11234000-29_08_2015_Môtiers_Divers_RAW_54191-45c48.w640.png
Pavel Schmidt - Passage / pas sage / ou les neuf muses.
Après un séjour au Mexique, Schmidt s'installe en Suisse en 1968 avec ses parents, il grandit à Bienne et à Soleure. Il étudie à l'Académie de Munich. De 1986 à 1989, Schmidt est un assistant de Daniel Spoerri. En 1991 il devient artiste indépendant. Schmidt vit à Soleure

image-11234144-Markus_Schwander-aab32.png
image-11234147-29_08_2015_Môtiers_Tina_Z’Rotz_Markus_Schwander1-e4da3.w640.png
Markus Schwander et Tina Z'Rotz - Les suppléments.
Les Supplements, Polymergypsum, Holz, Farbe, 3 teilig, div. Masse, 2015, Motiers, Zusammenarbeit mit Markus Schwander

image-11234177-Barbara_Signer-c9f0f.png
image-11234180-29_08_2015_Môtiers_Signer_Barbara_et_Bodenmann_Michael_RAW_54085-16790.w640.png
Barbara Signer et Michael Bodenmann - Neumarkt.
Neumarkt, par Barbara Signer et Michael Bodenmann, dans le cadre de Môtiers 2015 - Art en plein air, Môtiers, mardi 28 juillet 2015, 13h15. Localisation.

image-11234204-Daniel_Spoerri-d3d94.png
image-11234210-29_08_2015_Môtiers_Spoerri_Daniel_RAW_53882-16790.w640.png
Daniel Spoerri - a)Tintin l'elefante b)L'albero dei crani c)Il perseguitato d) La donna nell'atto di grattarsi (1985).
Tintin l'elefante - Tintin Elefant. 
Bronze 1993.
Obj.Id. 73800

image-11234246-Urs-P._Twellmann_-_Intervention-aab32.png
image-11234252-29_08_2015_Môtiers_Urs_Twellmann_RAW_54099-d3d94.w640.png
Urs-P. Twellmann.
Artist Statement
Percevoir, observer, découvrir, explorer, développer, étendre, changer – tels sont les mots clés qui décrivent ma façon de travailler.
L’accent est mis sur le changement – dans ce processus où destruction et création ne font qu’un, les matériaux sont rassemblés, pliés, cassés, fendus, coupés, sciés et analysés pour être introduits dans de nouvelles formes, dispositions et contextes. Je m’intéresse particulièrement à la tension entre le chaos et l’ordre, et que le travail est une « collaboration » avec la matière.
Il n’y a pas de matériau qui ne m’intéresse pas, mais le bois dans toutes ses manifestations mérite une attention particulière. Il n’y a pas de bois de qualité inférieure, seulement des points de départ différents et des possibilités à explorer.
Tout comme le matériau lui-même, l’emplacement, la topographie, le caractère et les particularités du lieu de travail respectif, ainsi que l’atmosphère, les outils disponibles et les conditions de travail ont une influence décisive sur le processus.
Beaucoup d’interventions, d’installations et d’objets sont créés dans des lieux où presque personne ne peut les voir. Il y a aussi ceux qui sont faits juste pour le moment. Afin de les communiquer, les œuvres finies, et souvent aussi les processus, sont photographiées.

image-11234387-Marie_Velardi-45c48.png
Marie Velardi - Centre de la terre.

image-11234396-Markus_Weiss-6512b.png
image-11234399-29_08_2015_Môtiers_Markus_Weiss_RAW_53938-c20ad.w640.png
Markus Weiss - Bains publics.

image-11234432-Pedro_Wirz-c20ad.png
image-11234435-29_08_2015_Môtiers_Pedro_Wirz_RAW_54076-e4da3.w640.png
Pedro Wirz - Emoji.

Affiche : Daniel Spoerri
Texte​​​​​​​Môtiers - Art en plein air 2015
Guy Clerc @  Images 

image-11070983-2013-c9f0f.png
 Conception le 26 au 30 mai 2021
PAGE 428