image-11155070-Lausanne_Jardins_2014-c9f0f.png
Landing.
La manifestation Lausanne Jardins a pour particularité de se dérouler en pleine ville. Sa vocation est de confronter le monde végétal à la réalité urbaine. Plus qu’un exercice hypothétique et utopique, chaque jardin réalisé doit s’intégrer à la vie citadine et s’y créer une véritable place prenant en compte les contraintes inhérentes au sujet : le jardin dans et avec la ville.

C’est cette vraie rencontre qui fait de Lausanne Jardins un évènement unique.

Pour cette 5eme édition, nous avons naturellement choisi d’œuvrer dans le centre ville et plus particulièrement sa représentation cartographique définie comme tel sur la majorité des plans. Nous proposons alors un terrain d'action plus resserré qui dessine un bel échantillonnage urbain. Sur ce plan du centre ville, nous avons jeté des graines, la façon la plus simple de démarrer un jardin…

Là où elles tombèront seront les jardins de la prochaine édition …

Comme le vent ou les semelles transportent les graines et transforment le paysage, notre geste provoquera, au hasard, l'apparition de nouveaux jardins dans la ville.
Rue, place, impasse, chemin, escalier, toit terrasse, cour d'immeuble, pont, autant de lieux, parfois propice (un parc), plus souvent improbable (une sombre impasse) mais toujours surprenant et motivant.

Les sites confirmés, un parcours se dessine. Il arpente la ville et ses dénivelés, ses grands espaces ouverts sur le lac ou les montagnes comme ses recoins; escaliers dévalant le relief, accès dérobés au métro et autres terrains de jeux cachés sous un pont.
Et sur ce parcours, parsemé de graines nous attendons de voir atterrir, se poser, toucher terre, tomber, pousser… des jardins : LANDING.

Nos parcours respectifs nous conduisent à réfléchir sur la question du jardin face à la modernité : Comment le monde végétal, matériau vivant et changeant peut-il prendre place hors des schémas classiques (square, place etc …) dans des lieux déjà construits, bétonnés et asphaltés ? Et donc sous quelle forme ? Dans quel contenant ? Et par quels moyens d'entretien ?
S’ils se posaient librement dans des endroits incongrus, ces jardins alliant la rigueur de la manière à la beauté de la spontanéité, comment voyageraient-ils ?

Il s’agit bel et bien de penser un nouveau mode d’installation du végétal. De créer une logistique différente et d’imaginer le mouvement des jardins.
Nous attendons donc une palette de réponse au printemps prochain, suivi de 25 prototypes réalisés en 2014.
 
Vue comme une guérilla pacifique et végétale, leur éclosion (installation sur site) sera l’objet d’une festive parade à travers la ville. Elle donnera à voir la possibilité d’une conquête rapide et inventive de la ville par le végétal. 
​​​​​​​


image-11155073-01_Aucupar-8f14e.png
01–Aucupare/ Terrasse du Petit-Chêne
Aucupare
Une pépinière en transit
Les concepteurs créent une pépinière urbaine en installant 112 baliveaux de sorbiers des oiseleurs entre le Petit-Chêne et le chemin de Mornex. En rendant visible leur provenance, leur mode de stockage et leur attente, ils offrent une lecture du processus d’élaboration des jardins.
Il ne s'agit que d'une étape dans la vie des sorbiers et les visiteurs peuvent participer à leur voyage en s'inscrivant au tirage au sort leur permettant d'accueillir un sujet après la manifestation. 
Rendez-vous sur le site internet www.aucupare.ch
Attention, les fruits des sorbiers ne sont pas comestibles crus.
Crédit photo: Milo Keller
Auteurs
MAPAPS / Katell Mallédan, Cécile Albana Presset, Tanguy Auffret-Postel, Esther Salmona - Lausanne (CH) et Marseille (FR)
Partenaires
Principals : Pépinières du Gros-De-Vaud, Lambelet S.A. Fournisseurs: Cellpha Plast Handels AG, Hortima AG, Ricoter Préparation de Terres SA, Graphico R. Margot SA, Sagrave. Participants: SPADOM, EVAM.
image-11155085-01_Aucupare1-aab32.w640.png

image-11155073-01_Aucupar-8f14e.png
02–Botanic box/ Tour Edipresse
Botanic box
Un morceau de jungle tombé du ciel.
Jouant la carte de la mobilité, les auteurs développent un container colonisé par un jardin qui peut être réalisé à un endroit, transporté facilement et exposé ailleurs.
Posé à côté de la tour Edipresse, en haut de l’avenue de la Gare, son impact visuel renforce la présence de la manifestation sur l’un des grands axes circulatoires de Lausanne.
Crédit photo: Milo Keller
Auteurs
Métais + nuvolab / Esther Métais, David Benedetti, Jan De Clercq, Angelo Ferrari, Giorgio Furter, Nicola Lariccia Firenze (IT)
Partenaires
Principal: 24heures, Permagarden de Alexander Osterie

image-11156339-02_Botanic_box1-d3d94.w640.png

image-11156402-03_Bubbles-c9f0f.png
03 Bubbles Promenade Derrière-Bourg
Auteurs
Service des parcs et domaines sur une idée de de Marianne Benech Heiniger, Francois Dupuy et Christelle Schüpfer
Bubbles
Des bulles de fleurs
De grandes bulles de fleurs blanches prennent leur envol, puis atterrissent au gré du vent, sur la promenade de Derrière Bourg. Un atterrissage poétique et léger.
image-11156405-03_Bubbles1-c51ce.w640.png

image-11156495-04_City_crown-e4da3.png
04–City crown/ Toit Bessières
City crown
Le potager urbain
En développant une serre architecturale sur le toit Bessières, les auteurs proposent un nouvel espace de productivité agricole pour la Ville de Lausanne et offrent une alternative formelle à la monotonie de ses toits.
Auteurs
Calonder architectes-paysagistes / Augusto Calonder, Maracon (CH) & Masson-Tarsoly architectes / Arabella Masson, Csaba Tarsoly, Lausanne (CH)
Partenaires
Principal: Retraites Populaires -- Roth échafaudages SA, Friderici Spécial SA, Goutte Récupération SA, Loyal Trade GmbH, MP ingénieurs conseils SA, RMG Diffusion SA, Lehmann géomètre SA, Boand & Maccagni SA, BIE SA, Zissis Nasioutzikis, C.I.E.L société coopérative, La Centrale Alimentaire Région Lausannoise (Carl), Restaurant L’AO
image-11156501-04_City_crown1-c20ad.w640.png

image-11156519-05_Plantae-c51ce.png
05–Plantae/ Cité Vieux Bourg
Plantae
Nos mégots sont des graines
Après avoir constaté que les détritus les plus intrusifs sont les mégots de cigarettes, les auteurs rêvent de filtres biodégradables qui contiendraient une graine et qui favoriseraient ainsi la présence d’une végétation sauvage et aléatoire dans les recoins fertiles.
Auteurs
Service des parcs et domaines sur une idée d'Olivier Matthey und Emilien Colin
Partenaires
Illustrations: Camille Sauthier - Atelier Valentin
image-11156522-05_Plantae1-c9f0f.w640.png

image-11156537-06_Travelling-aab32.png
06–Travelling/ Jardin de la Cité Vieux-Bourg
Travelling
Voyages et assemblages
Biodiversité, densification, mouvement des plantes et des hommes sont ici illustrés par la création de structures qui évoquent les différents habitats nomades : tipi, yourte, tente deviennent alors support pour les plantes.
Auteurs
Service des parcs et domaines sur une idée de Pascale Aubert et Michael Rosselet
image-11156540-06_Travelling1-9bf31.w640.png

image-11156573-07_Salix_colonia-8f14e.png
07–Salix colonia/ Rue de la Mercerie
Salix colonia
Spécimens rares à adopter
Restituant la présence de l’eau, là où les strates de la ville se sont imposées, l’installation met en scène
l’essence reine des berges de rivières : le saule.
Les membres de la colonie—petits êtres autonomes à croissance rapide—évolueront tout au long de la manifestation. Chaque spécimen, créant un micro-milieu, devient le réceptacle potentiel du vivant : un refuge de diversité !
Auteurs
AWS - Atelierworkshop / Thomas Jouffe, Nolwenn Marchand, Emilie Marx, Sébastien Poupeau (FR)
Partenaires
Vannerie de Villaines
image-11156576-07_Salix_colonia1-16790.w640.png

image-11156609-08_Contextes-c20ad.png
08–Contextes/ Place Pépinet
Contextes
Une prairie dans la ville
Des kits préfabriqués de végétation sauvage viennent marquer, relever, souligner et rappeler divers contextes historiques de la place Pépinet, offrant aux usagers un "mémorable"lieu de convivialité.
La prairie en cageots grandira jusqu'en août, puis se raréfiera jusqu'en octobre. Une prairie éphémère et diversifiée, le temps d'un passage à Lausanne, à l'image des voyageurs européens, auxquels l'Evêque, depuis la construction de la Cathédrale, offrait refuge dans ce quartier.
​​​​​​​
Auteurs
Paysagestion SA, architectes-paysagistes Lausanne avec Manon Mello, designer graphique et Mathilde Tinturier, plasticienne.
Partenaires
Principal: Habitat & Jardin -- Paysagestion SA, Mathis SA Parcs & Jardins, Primplants SA -- Bioplants, Sativa, Hydrosaat AG, Boissec SA, Payot
image-11156612-08_Contextes1-d3d94.w640.png

image-11156639-09_Plant_lines-c51ce.png
09–Plant lines/ Passage Mercier
Plant lines
Le jardin partagé suspendu
Reprenant le principe de la corde à linge tendue entre deux façades, ce projet veut créer un lien social entre voisins du passage Mercier. Le principe de corde et le système d’accrochage des pots permettent à l’installation de devenir une plateforme d’échange végétal entre vis-à-vis et propose aux passants une atmosphère singulière.
Projet réalisé grâce à la participation active des entreprises et personne suivante:
Jakob AG 
et Nicolas Wenger 
Auteurs
Manon Briod et Julien Mercier/Acme, MG Architectes paysagistes (Pablo Gabbay et Pierre Ménetrey) - CH
Partenaires
de Regibus SA
image-11156642-09_Plant_lines1-c9f0f.w640.png

image-11156690-10_Nestor-c9f0f.png
10–Nestor, le jardin loupe/ Chemin vers Montbenon
Nestor, le jardin loupe
Le refuge des oiseaux
Nichoirs interactifs embellis par une sélection de végétation délectable invitent les oiseaux urbains à s'installer et à grignoter dans ce passage en sous-bois situé entre Montbenon et le quartier du Flon
Auteurs
LES 3 MOINEAUX / Lori Solondz, Charles Goyard, Aurey Deslis - USA, FR
Partenaires
AS Bois, Corde-Access, Bacsac, Godet Frères
image-11156702-10_Nestor1-d3d94.w640.png

image-11156726-11_Garden_balance-6512b.png
11–Garden balance/ Parc de Montbenon
Garden balance
Des cages à bascule
Le fonctionnement de Garden balance trouve son équilibre dans la participation collective. Il faut être deux pour pouvoir cueillir les fruits, légumes et herbes aromatiques que la structure protège. La performance dont sont chargés les utilisateurs de Garden balance leur rappelle les notions élémentaires d’engagement et de partage.
Auteurs
Arthur Didier, Marlo Guerry, Sofaya Philemon - Ecal / Lausanne (CH)
Partenaires
ECAL
image-11156729-11_Garden_balance1-6512b.w640.png

image-11156762-12_Pijnappel_kennis-9bf31.png
12–Pijnappel kennis/ Montbenon-Chapelle de Tell
Pijnappel kennis
Lancé de pives
Une interprétation ironique de la thématique « Landing » où les graines à semer sont des pommes de pins. Le jardin se transforme au gré du temps par l’évolution de la prairie, l’action des visiteurs, et l’accumulation des pives. Pijnappel kennis, traduit du néerlandais, signifie « connaissance du pin ».
Auteurs
Service des parcs et domaines sur une idée de Florian Barraud et Nathanael Keller
image-11156765-13_Les_jardiniers_invisibles1-8f14e.w640.png

image-11156786-13_Les_jardiniers_invisibles-d3d94.png
13–Les jardiniers invisibles/ Promenade Schnetzler
Les jardiniers invisibles
Rarement considérés à leur juste valeur, les vers de terre sont pourtant d’infatigables travailleurs indispensables
à l’équilibre du sol. Au centre de l’installation, tel une piqûre de jouvence, le « vermicomposteur » est le laboratoire dans lequel les lombrics vont, au fil des mois, transformer les déchets verts en matière organique. Sur la pelouse de Monbenon, le visiteur devine, à travers une végétation foisonnante et multicolore, l’enrichissement écologique du sol.
Auteurs
Ludivine Gragy, Alix Petit, Clemens Tadayasu Klein, Kevin Léné - Zürich (CH) / Berlin (DE)
Partenaires
Jardins Naturels et poterie Potsfink

image-11156828-14_Lîle_verte_-c20ad.png
14–L'île verte/ Terrain de la Vigie
L'île verte
Tout est vert, seulement vert…
Par quelques touches subtiles de vert — la plantation d’anis, de menthe, de sauge, d’asperge et d’absinthe, l’installation de tubes peints dans ces différents tons et la peinture de certains éléments existants — le jardin veut raviver les couleurs du terrain de la Vigie. Le projet exacerbe le caractère du site et le rend accessible au public, sans pour autant en perturber l’utilisation actuelle.
Auteurs
1 0 0 Landschaftsarchitektur - Thilo Folkerts Berlin (D) & GRUE - Marie Alléaume Paris (F) Nathanaelle Baës-Cantillon Bruxelles (B)
Partenaires
Niafil AG et Bourgoz SARL
image-11156834-14_Lîle_verte_1-16790.w640.png

image-11156858-15_Racines-c9f0f.png
15 Racines
Racines
Comme un arbre dans la ville
Les étudiant-e-s en Architecture et en Architecture du paysage de la Haute école du paysage, d’ingénierie et d’architecture de Genève (hepia) ont vu l’écorce d’un arbre sur le pilier qui soutient le bâtiment de l’administration communale. Le projet propose donc une accroche au sol différente, en simulant des racines qui se déploient sur l’esplanade.
Auteurs
Lucas Favre, Fatemeh Bagheri, Paul-Emile Durand, Julie Dekens, Cassie Vernet / hepia (GE)
Partenaires
hepia (haute école du paysage, d'ingénierie et d'architecture de Genève)
image-11156864-15_Racines1-e4da3.w640.png

image-11156912-16_Micro-Cosmos-c9f0f.png
16–Micro-Cosmos/ Place Chauderon
Micro-Cosmos
Sous les pavés, les fleurs
Comme un champ prenant possession de l’espace urbain, une multitude de cosmos blancs et roses s’échappent entre les pavés et dans les fissures des escaliers. La place Chauderon se transforme et devient champêtre et plus légère.
Auteurs
Service des parcs et domaines sur une idée de Marianne Benech Heiniger, Etienne Elsner et Roland Schmidt
image-11156915-16_Micro-Cosmos1-16790.w640.png

image-11156927-17_Outbreak-c20ad.png
17–Outbreak/ Fontaine rue Neuve
Outbreak
Le jardin pneumatique
Le projet se présente sous la forme d’un volume végétal colonisant le portique depuis l’intérieur jusqu’à son débordement. Les surfaces de gazon dressées à la verticale, défiant la logique, lui confèrent une abstraction qui renforce la singularité de l’installation. Elle apparaît comme un parasite, une anomalie dans un contexte ordinaire.
Auteurs
FHV et Adrien Zwingli / collaborateurs: Claudius Fruehauf, Guillaume Henry, Carlos Viladoms, Clélie Protiere, Adrien Zwingli - CH
Partenaires
Gazon : TerraSport SA, 1304 Cossonay, Fabrice Devantay Serrurerie : HP3 SA Constructions métalliques, 1304 Cossonay, Marc-André Perret
image-11156930-17_Outbreak1-d3d94.w640.png

image-11156987-19_Rolling_garden-d3d94.png
19–Rolling garden/ Chemin du Frêne
Rolling garden
Des fleurs en tube
Ce jardin se compose de tubes en chanvre enserrant le substrat et rigidifié au centre par un tube d’arrosage : la forme provient de la fonction et de longs rubans fleuris se déploieront sur la façade du parking jusqu’à s’étendre au sol.
Auteurs
Fernando Lafuente, Sven Adler, Gabino Carballo, Eduardo Casado, Edith Savere, - Avec la contribution de: Puy Alonso, Nuno Almeida, Josep Teruel - Barcelona (SP)
image-11156990-19_Rolling_garden1-c9f0f.w640.png

image-11157017-20_Places_de_parcs-45c48.png
20–Places de parcs/ Avenue Vinet
Places de parcs
Mobiflores
Quatre échantillons de parcs suisses viennent se garer sur des places de parc de l’Avenue Vinet, invitant ainsi Bâle, Berne, Genève et Zürich à Lausanne Jardins 2014.
La structure conçue pour accueillir ces fragments de parcs, le Mobiflore, est simple, mobile et adaptable aux différents contextes de parking. Chaque pièce de jardin est accompagnée d’une image témoignant de l’extraction réalisée dans le parc invité. En écho, dans chacune des villes, les parcs présentent une photographie de son bout de jardin installé à l’avenue Vinet.
Auteurs
Catherine Cotting, Yann Mingard + FULGURO / Yves Fidalgo, Cédric Decroux - CH
Partenaires
Construction des Mobiflores: Metal System / Transport des Mobiflores: Planzer Transport SA / Extrait de parcs publics : Service des espaces verts de la Ville de Genève, Stadtgrün Bern, Bau- und Verkehrsdepartement Stadtgärtnerei Basel-Stadt, Grün Stadt Zürich

image-11157062-20_Places_de_parcs1-d3d94.w640.png

image-11157065-21_Garden_collective-9bf31.png
21 Garden collective Basilique Notre-Dame
Auteurs
CITYLABORATORY / Aurora Armental Ruiz, Stefano Ciurlo Walker - Santiago de Compostela (SP)
Partenaires
EVAM (Etablissement Vaudois d’Acceuil des Migrants)
Garden collective
Une forêt en sac
Issu d’un processus collectif mobilisant des étudiants et des volontaires pour son installation, cette proposition consiste en une multitude de sacs en textile dans lesquels sont plantés arbustes forestiers et vivaces. Ils sont déposés sur les escaliers et l’esplanade de la Basilique Notre-Dame, offrant aux visiteurs divers chemins de déambulation et une vue unique
image-11157068-21_Garden_collective1-d3d94.w640.png

image-11157086-21_Garden_collective-9bf31.png
22–Pick-up flowers/ place de la Riponne
Pick-up flowers
Des fleurs en libre-service
Intégré à un projet plus ambitieux de transformation de la place de la Riponne, ce jardin reproduit, en ville, les champs de fleurs en libre-service que l’on trouve en campagne.
Traversez-le et composez librement votre bouquet sans oublier de laisser quelques pièces de monnaies dans les tirelires prévues à cet effet … Un jardin offert, comme un signe de confiance de la ville à ses citoyens.
Auteurs
Jörg Boner (CH)
Partenaires
EWO & TM Charpente
image-11157092-22_Pick-up_flowers1-e4da3.w640.png

image-11157125-23_Swiss_hill-16790.png
23–Swiss hill/ Place du Tunnel
Swiss hill
Le jardin de Damoclès
Composé d’une montagne enrobée d’une végétation alpine et posée sur une fine plaque en aluminium reposant sur des piliers très étroits, Swiss hill fonctionne par contrastes. La structure inférieure, très légère, fragilise le massif montagneux pourtant relativement imposant.
Et, comme pour s’amuser des clichés helvétiques, les architectes suédois sont venus semer de la végétation alpine au coeur d’une des régions les plus fortement urbanisées de Suisse, soulignant ainsi une des tensions
principales du paysage helvétique.
Auteurs
JNA / Johannes Norlander, Alexander Aderklint, Stina Malm - Gothenburg (SE)
Partenaires
Sottas SA
image-11157128-23_Swiss_hill1-c9f0f.w640.png

image-11157161-24_nPOD-c9f0f.png
24–n'POD/ Parc de l’Hermitage
n'POD
Bulles d’exotisme
Des compositions végétales et exotiques enfermées dans des bulles de verre, posées dans le parc de
l’Hermitage, soulignent le côté artificiel et la mise en scène de la nature en ville. Ces bulles protectrices
évoquent aussi la fragilité et donc l’attention à porter au monde végétal.
Auteurs
Sophia Tang, Hans-Christian Buhl, Florian Henzler - (GB,D)
Partenaires
Loco Glass LTD - British handmade Glass Kakteen Gautschi
image-11157242-24_nPOD1-aab32.w640.png

image-11157245-25_Dessous_dun_bois-c20ad.png
25–Dessous d'un bois/ Place du Nord
Dessous d'un bois
Fougères et fourmis
En amplifiant par une scénographie l’aspect forestier au pied du séquoia de la place du Nord, les paysagistes
veulent renforcer la présence impromptue de cet arbre en milieu urbain : comme un paysage d’origine, amplifié par la présence étonnante d’une fourmilière géante.
Auteurs
Preben Skaarup Landskabsarkitekt - Anne Vium Skaarup, Trine Lybech Madsen, Tobias Theil Konishi & Randi & Katrine artist duo- Randi Jorgensen, Katrine Malinovsky - (DK)
Partenaires
EUROJARDINS

image-11157248-25_Dessous_dun_bois1-e4da3.w640.png

image-11157275-26_Tohu_Bohu-45c48.png
26–Tohu Bohu/ Coteau de Couvaloup
Tohu Bohu
Une météorite végétale
En position d’équilibre sur les pentes du coteau, un large disque creux contient une masse de sedum qui évoque une composition minérale. Une météorite végétale échue à Couvaloup.
Auteurs
Service des parcs et domaines sur une idée de Michel Dusautoy
image-11157281-26_Tohu_Bohu1-9bf31.w640.png

image-11157317-27_Par_monts_et_par_vauxl-e4da3.png
27–Par monts et par vaux/ Cathédrale
Par monts et par vaux
Paysage en bloc
Six blocs de marbre taillés évoquent la genèse et l’origine végétale du marbre et symbolisent la
création des montagnes aux pieds desquelles une végétation miniature se développe. Ce micro-paysage alpin rappelle les monts qui se dressent autour du lac Léman. Installés dans la cathédrale, ils semblent jaillir du sol.
Auteurs
Evelyne Darcy, Olivier Sévère - Paris, FR
Partenaires
Carusi Sculpture Studio Roberto Carusi et Pierre Desvigne
image-11157320-27_Par_monts_et_par_vauxl1-c9f0f.w640.png

Texte:  Christophe Ponceau, Adrien Rovero 2012
Guy Clerc @  Images 
image-11070983-2013-c9f0f.png

 Conception le 20 avril 2021
PAGE 348