Vindonissa  

Texte: Version du: 22.04.2015
Auteure/Auteur: Jürgen Trumm Traduction: Pierre-G. Martin

astrum du Bas-Empire, probablement siège épiscopal temporaire du haut Moyen Age, sur le territoire des comm. argoviennes de Windisch, Brugg, Hausen et Gebenstorf, en une position stratégique près du confluent de l'Aar, de la Reuss et de la Limmat (région appelée le château d'eau de la Suisse, soit Wasserschloss). Le nom antique de V. se trouve dans Tacite (Histoires, IV, 61 et 70), dans la Notitia Galliarum (9, 5), dans la Table de Peutinger, sur des inscriptions lapidaires (CIL, 13, 5194-5195) et sur des tablettes de bois du Ier au IVe s. Des listes d'évêques, des monnaies et des actes du Moyen Age l'ont transmis sous la forme de Vinse, dont est issu le nom actuel de Windisch.

 Guy Clerc @ Images Archive 2010.

Amphithéâtre romain de Vindonissa

Cet amphithéâtre ovale (112 m sur 98 m) pouvait accueillir au moins 10 000 spectateurs. Il a conservé sa double enceinte concentrique. C'est le monument majeur du site de Vindonissa, camp militaire qui fut au 1er s. le quartier général romain pour toute l'Helvétie et qui occupait l'emplacement de l'actuelle ville de Windisch. Les trouvailles réalisées lors des fouilles sont exposées au Vindonissa-Museum de Brugg.

Vindonissa aqueducs

Vindonissa canalisation central.

Vindonissa Porta Praetoria Porte sud.

Ville Windisch Vindonissa Porte decumana porte arrière.

Windisch Vindonissa un bâtiment de centurie.