Foire de la St-Martin.
Guy Clerc @ images 12 novembre 2019.

La Foire de la Saint-martin

Et voici le bon Saint-Martin, lui qui annonce, chez nous, l’hiver dans l’abondance, la fête et la bonne humeur.
Tradition veveysanne et moyenâgeuse instaurée par les Ducs de Savoie, la foire offrait à tous les riverains lémaniques, la possibilité d’être commerçant d’un jour, libéré de toute taxe, privilège particulier accordé par le seigneur.
Fête du partage et de la solidarité mais aussi celle des bonnes affaires et des retrouvailles entre travailleurs de la terre, ceux de la plaine, de la montagne et de la vigne.


Au cours des dernières années, la foire de la Saint-Martin est devenue l’événement de l’automne veveysan. Marchands et chalands sont de plus en plus nombreux. Conséquence de ce succès, les commerçants et les associations désireux de participer sont plus nombreux que les places pouvant les accueillir.
Ainsi, la priorité est accordée aux associations et organisations à but idéal, celles qui précisément défendent les valeurs du bon saint, partage et solidarité.

Grand cortège de la Saint-martin.
Saint-Martin sur son cheval blanc.
Fifres & tambours de Bâle Vevey.
Les Compagnons Sonneurs V Romont .
Le corps des Cent Suisses.


Les Milices vaudoises.
Le corps des chasseurs à cheval.
 Immédiatement après la constitution de l’Association, c’est-à-dire entre février et mai 1985, une trentaine de chasseurs à cheval se réunissent, appartenant pour la plupart à la Société Suisse des Officiers et à feu la cavalerie. L’uniforme de cette troupe est choisi après de savantes recherches : c’est celui des chasseurs à cheval de 1820, de couleur verte et rouge. Chaque chasseur doit fournir son cheval, lequel doit être en tout temps apte au service. Le corps des chasseurs à cheval, qui est commandé par un major, comprend :
  • un état-major
  • deux escadrons​​​​​​​
Le contingent des mousquetaires.

Créée en 1987, c’est la troupe à pied des Milices Vaudoises. L’uniforme du contingent est conforme à l’ordonnance 1819-1821. Il est de couleur bleu marine pour les mousquetaires, sapeurs et aides de cuisine, et bleu ciel pour les tambours. L’armement comprend le mousquet avec sa baïonnette et le sabre briquet. Les sapeurs sont équipés d’une hache et portent le tablier de cuir. La roulante, sortie des ateliers de Thoune en 1911, a été offerte par la Ville de Lausanne en 1989 ; elle est tirée par deux chevaux. Le contingent des mousquetaires, commandé par un major, comprend :

un état-major une compagnie de mousquetaires

une escouade de sapeurs

une section de tambours

une section des charrois pour la cuisine

L’effectif total du contingent est d’environ 90 hommes.

Section de tambours mousquetaires.


Les moutons de la saint Martin Vevey.
Les vaches de la Saint Martin vevey.
Le bœuf De la Saint Martin.