L'église gothique de 1520

C'est dans les premières années du seizième siècle, vers 1515, que fut édifiée l'église de Saint-Saphorin telle que nous la voyons se profiler aujourd'hui sur le ciel de Lavaux. Elle fut terminée en 1520 : telle est la date un peu effacée, gravée au-dessus de la grande porte d'entrée, que confirme la date gravée dans le bronze de la grosse cloche : 1521.

Le corps principal du bâtiment et la tour du clocher furent construits simultanément. Il y a quelque probabilité que le maître d’œuvre fut Jean Contou, de Genève, celui-là même qui construisit le nouveau grand portail de la cathédrale de Lausanne.

La hauteur de la tour des cloches et de 23 mètres à partir du niveau du sol de l'église. On a supposé qu'il était prévu de la couronner de tourelles ou échauguettes aux quatre angles, analogues à celles de l'église de St-Martin de Vevey. Mais les travaux de réparation du clocher, en 1979, ont montré que ce n'était pas le cas. En revanche, dans l'idée de constructeurs, une flèche devait terminer la tour. Les deux pans, à faible inclinaison, tels que nous les avons maintenant, était provisoire ; mais pour des raisons que l'in ignore, la flèche ne fut jamais construire. Personne ne s'en plaindra, car ainsi le faîte inachevé de ce clocher donne à l'église de Saint-Saphorin sa silhouette très particulière, unique au Pays de Vaud.

Au cours de la construction de la nef, on incorpora à l'édifice la pierre milliaire romaine datée de l'an 53, qui constitue la base d'une des colonnes de l'entrée.

Guy Clerc @ images, galerie 13 février 2018.

13 02 2018 Autel dédié à la déesse Fortuna Redux.
Une autre inscription visible est l'autel dédié à la déesse Fortuna Redux, découvert lors de travaux dans l'église en 1819. Probablement réutilisé lors de la construction de la première église, il témoigne de la présence d'un sanctuaire romain dans la région.

Sylvain GAILLOUD
Archéologue-informaticien
Grand'Rue 29
CH-1446 Baulmes

logoArcheoplus.


Guy Clerc @ images, galerie 2 13 février 2018.