LAVAUX

VIGNOBLE EN TERRASSES

PATRIMOINE MONDIAL DE L'UNESCO


image-8735360-images.png

Saint-Saphorin Lavaux.
image-8735672-65px-Saint-Saphorin-coat_of_arms.svg.png
l'église de Saint-Saphorin.

Présentation

La plus grande partie de la commune de Saint-Saphorin fait partie du vignoble en terrasse de Lavaux, un paysage culturel inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO comme exemple exceptionnel de l'interaction pluriséculaire entre les hommes et leur environnement. C'est un héritage que nous nous engageons à conserver et à valoriser pour le transmettre aux générations futures.

Si l'activité viticole reste primordiale, le nombre de caves actives a diminué au cours des trente dernières années. L'inscription de Lavaux au Patrimoine Mondial de l'UNESCO en 2007 devrait aider le secteur viticole à se développer pour garder sa place dans le monde des grands crus et des vins d'exception.

Le caveau des vignerons, chantre de la diversité du vignoble, un atelier d'artisanat, la place du Peuplier, lieu de rencontre entre amis et voisins, restent les lieux d'échange dans le bourg, ainsi que le Port et les deux plages bucoliques. Les fêtes du printemps, des vendanges et de Noël, organisées par la Municipalité, donnent aux habitants l’occasion de se fraterniser plus longuement.

Les deux restaurants du village, pintes à l'occasion et tables renommées, ne font pas mentir les gourmets qui prétendent que bon vin ne saurait se passer de bonne chère…

Limité dans son extension par les lois de protection de Lavaux, Saint-Saphorin souhaite se développer durablement en termes d'accueil, de tourisme et de culture. La protection du site unique de Lavaux, le développement de la mobilité douce mais aussi les possibilités d’accès et de parcage et le bien-être des habitants et visiteurs sont des défis d’avenir pour toute la commune.

Ami, si tu lis ce texte, c’est que tu es habitant de Saint-Saphorin, chanceux !, visiteur, heureux !, ou simple curieux… Quelle que soit ton histoire, ton parcours, bienvenue et merci de lire ces quelques lignes.

Saint-Saphorin ne peut être dissocié de son histoire, lointaine au cœur de l’Europe, récente… au cœur de l’Europe. Dans cette Suisse carrefour des hommes, des biens, des services et des idées, l’ouverture est primordiale.

L’ouverture géographique est là, via le Lac, la plaine du Rhône et ses montagnes, la Savoie avec qui nous avons partagé un bout d’Histoire et nombre d’histoires humaines. L’ouverture économique, inévitable puisque la majorité de nos habitants développent leur activité à l’extérieur. De même, la majorité des biens et services produits sur la Commune partent vers d’autres cieux. Ouverture culturelle aussi, de par l’histoire des grands noms qui ont hanté ce village, apportant nouvelles idées, nouvelles pensées, nouvelles visions. Ouverture culturelle à réinventer peut-être…

Ami, si tu prends le temps de parcourir notre commune, n’oublie pas de visiter les ruelles du vieux bourg, ses passages étroits et sa vieille église. Remontant par le vignoble, au voisinage des superbes anciennes propriétés des moines ou des évêques, tu pourras te retourner pour embrasser d’un regard plongeant le puzzle des toits du village.

Passé au-delà de l’autoroute, ton esprit se laissera charmer par la douceur de vivre de Lignières et la beauté des paysages de pâturages et de cultures diverses. Et sûrement, de là-haut, tu auras envie de redescendre embarquer sur un des bateaux de la CGN pour admirer ce paysage exceptionnel depuis le Lac.

Mais j’espère que tu sauras aussi prendre le temps du partage, partage amical d’un verre de vin des vignerons du village ou d’un plat simple ou plus raffiné dans l’un de nos restaurants.

Saint-Saphorin a été le refuge de nombreux artistes: Paul Budry, Lélo Fiaux, Charles-Albert Cingria, Géa Augsbourg. Ils ont fait de ce lieu magique un petit centre culturel. Jusqu'à sa mort en 1982, Jean Villard-Gilles y habita une petite maison où il aimait recevoir ses amis, dont Jacques Brel avec lequel il partageait parfois… une partie de cave.

Le poète affirme que l’on n’a jamais le temps, c’est le temps qui nous a… Ami, je te souhaite du temps, du bon temps à Saint-Saphorin.

Guy Clerc @ Images, galerie 13 février 2018.