ROMAINS

EN PAYS DE VAUD.















Références.
image-8812142-head-archeologie2.jpg
Archéologie vaudoise
La Loi sur la protection de la nature, des monuments et des sites (LPNMS) résume ainsi la mission fondamentale de l'Archéologie cantonale: «protéger et conserver les monuments de la préhistoire, de l'histoire, de l'art ou de l'architecture et les antiquités immobilières ou mobilières situés ou trouvés dans le canton».

image-8812163-logo.png

Archeoplus.

Sylvain GAILLOUD
Archéologue-informaticien
Grand'Rue 29
CH-1446 Baulmes



Yverdon-les-Bains Le Castrum romain.
Au premier siècle ap. J.-C., un énorme castrum protégeait le port de la ville romaine d’Eburodunum. Aujourd’hui appelée Yverdon-les-Bains, la ville a conservé quelques vestiges du castrum, visibles au centre-ville. Une application pour smartphones et tablettes permet de visiter le castrum grâce à la réalité augmentée. En 325, les Romains d’Eburodunum/Yverdon érigent un castrum pour protéger le port des attaques alamanes. Principale base fluvio-lacustre du nord des Alpes, Eburodunum, au bord du lac de Neuchâtel, occupe une place stratégique sur les grands axes de communication. Les recherches laissent supposer que les Romains s’intègrent à la population locale, adoptent de nombreuses coutumes et développent les leurs. Une importante forteresse romaine est érigée à Eburodunum sur 2 ha, entourée d’une muraille rythmée par 15 tours en maçonnerie. En 405, les Romains se retirent, abandonnant le castrum. Les derniers vestiges seront rasés en 1860 pour permettre l’extension de la ville. Aujourd’hui, une application pour smartphones et tablettes permet de visiter le castrum dans sa version digitale, grâce à la réalité augmentée. L’application est téléchargeable gratuitement ; des tablettes peuvent également être louées à l’office du tourisme et au Musée d’Yverdon et région.
  • Société du Castrum d'Yverdon-les-Bains
  • 1400 Yverdon-les-Bains - CH


Guy Clerc @ Images.