Le Temple de Nyon, ancienne église catholique Notre-Dame, dont le choeur date du XIIe et la nef du XVe siècle, est actuellement le lieu de culte de la Paroisse évangélique réformée de Nyon. L'église est devenue un temple protestant au moment de la Réforme. En 1795, il a fallu démolir le clocher, trop lourd et trop massif, qui posait de gros problèmes, déformant la voûte du chœur et menaçant l’ensemble de l’édifice. Il n’a été reconstruit qu’en 1936, avec une structure en béton armé.

Eclairage sur le clocher du temple de Nyon

Le clocher renferme 5 cloches en do#, coulées par Ruetschi d’Aarau en 1936, à l’exception de la cloche 3, datée du 15e siècle. Do#3 mi3 fa#3 la3 do#4.

L'édifice a bénéficié de plusieurs restaurations dont une en 1925-1926, menée par Ernest Correvon (1873-1965). En 2012-2016, le temple est entièrement restauré. Le 25 novembre 2016, les Nyonnais inaugurent les lieux et ses nouvelles orgues.

Inauguré en 1780, l’orgue du temple de Nyon est l’un des derniers construits en Suisse romande par le grand facteur saint-gallois Samson Scherrer. Il est considéré comme un instrument magnifique qui s’inscrit dans la tradition des orgues de l’époque baroque. Son buffet classé monument historique a été restauré et conservé. Le balcon réservé à son emplacement a été rétréci.

​Notre Histoire.

Guy Clerc @ Images mai 2018.